Venir en France, c’est…

Avant de partir (non, ne me remercie pas pour ce fabuleux moment, là, juste maintenant, où tu penses à la chanson de Roch Voisine…), il a fallu :

gérer l’humidité : sortir tous les costumes de Tac et les accrocher à l’étendage ; vérifier qu’aucun textile (serviettes, draps, taies…) n’est resté en plan dans l’humidité et la chaleur ambiantes, mais qu’ils sont bien tous étendus dans les courants d’air potentiels ; ouvrir tous les placards et fermer hermétiquement les salles de bain et les fenêtres, toutes ouvertures où s’insinue l’humidité ;

gérer l’intérieur : à cette occasion, j’ai découvert qu’une belle ceinture de cuir marron foncé magnifique est devenue vert clair sur toute sa longueur : moisissure, mon amie… Vider le frigo, vérifier que tout aliment est sous boîte hermétique ou métallique, même le thé. Et fermer aussi tous les interrupteurs (système anglais oblige : il y a des interrupteurs pour les prises, et vu le système électrique fantasque, même s’il n’y a rien de branché je préfère m’assurer qu’il n’y a pas de courant…) ;

gérer l’extérieur : faire comprendre en hindi que nous ne voulons pas de journaux les 15 prochains jours. Histoire que la porte ne soit pas coincée à notre retour : gros challenge…

remplir les valises : cadeaux et souvenirs en tous genres, fruits secs et savons, tissus et habits, décorations et fanfrelucheries. Mais aussi ramener toutes les affaires qui, maintenant nous en sommes sûrs, ne nous serviront jamais à Bombay. Vivent les sacs sous vide d’air…

tenter de rentrer dans : un pantalon long et serré ; des chaussures en cuir s’adaptant à l’origine parfaitement à mon pied (l’important dans cette phrase est « à l’origine ») ; plus de deux couches en haut en même temps : argh, soutien-gorge + T-shirt + gilet/pull + veste + écharpe ? Waouw, cela faisait longtemps !!!

Et maintenant, la vraie et grave question qui vous taraudent tous : comment vont s’en sortir les bébés geckos sans nous ? Est-ce bien sage de les laisser ? Peut-être devrions-nous les emmener avec nous ? Car en plus des deux adultes avec lesquels nous cohabitons depuis un an se sont joints trois petits, qui ont bien grandi depuis, une portée de deux autres, et encore une portée de deux. Jumeaux cette fois-ci. L’un d’eux était un peu mal en point, nous l’avons donc recueilli pendant une journée, l’autre est très remuant, il court partout, il est super fou.

 

Image 2     Image 1

Dites bonjour à Akbar ! Il est en train de se remettre. Et là, c’est son jumeau, Barack, très dynamique…

 

 

 

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

22 commentaires

  1. Partir pour 15 jours, c'est jamais facile! On a toujours peur d'oublier un truc!
    Ma belle mère en Tunisie, si elle laisse sa maison vide 2 jours, elle est bonne pour tout laver à l'eau de javel en rentrant ! Vive les cafards!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Miss Brownie : c'est exactement ça ! Oublier un truc, ce n'est pas grave (à part un passeport, une carte bleue, des lunettes de vue ou des médicaments très spécifiques, on peut tout racheter partout), mais c'est la question "comment vais-je retrouver l'appartement ?" qui me taraude le plus, comme ta belle-mère je pense.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : euhhh... un pantalon-sari ? Non, héhéhé : j'ai finalement trouvé des pantalons dans lesquels je rentrais (je n'en reviens toujours pas) !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Ah quelle aventure ce retour !
    Pour tes pieds je comprend : met tes crocs ce sera bien.
    N'oublie pas ton sèche cheveux, ta pilule et tes protections en tout genre.
    Prend aussi un père-lapluie.
    C'est quoi ces petites bêtes rigolotes ? des petits dynosaures ? t'es dans retour vers le passé... dans Jurassic parc toi !
    Je serais toi, je les emporterais dans mon sac, ni vu ni connu et hop ! tu les laches dans Paris, ils font des petits, c'est l'invasion, l'épidémie, la pandémie... on en causera à la télé, à france info, sur europe.... enfin je te souffle l'idée tu fais comme tu veux.... mais nous tenons à les voir grandir !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Ckankonvaou : pas de sèche-cheveux avec moi (mon mot d'ordre "vivons facile"...). Oui, on pourrait dire que ce sont des geckosaures, tu as raison ! J'aurais bien aimé les amener, et en poser un sur mon épaule pendant un trajet en métro, hihihi !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Ben alors, les geckos ?? Faut trouver un gecko-sitter ?
    Quant aux pieds, je plussoie. Après l'été j'ai toujours un mal de chien à rentrer dans des chaussures fermées. Les pieds s'étalent.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Manu : un gecko-sitter, mouahahahah ! Oui, les pieds se font à l'espace et aux chaussures "molles", et là j'ai même mal dans des baskets : ça craint...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : c'est effectivement très désagréable... surtout quand le temps est dans un entre-deux comme en ce moment. Le gilet et la veste et l'écharpe prévue le matin tôt ne servent plus à rien dès... 9h ! Cela m'apprendra à aller gambader dans les rues trop tôt !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Tu n'as pas des copains pour venir prendre soin de temps à autres des geckos pendant votre absence?
    Bon séjour en France! (un petit tour par nice?)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Delphine : à mon avis soit ils détestent ça, soient ils en ont déjà à la maison, hihihi !
      Merci ! Non, je ne vais pas à Nice cette fois-ci : je te préviendrais dès que je vais y faire tour.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Tu pourrais me ramener des épices la moufette ? Je te rembourserai, bien entendu !
    Sinon, tu es taggée !
    C' est quoi tes bestioles ? Ca grandit beaucoup ?Je vais aller voir sur Google ...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Frannso : désolée, je suis déjà partie de Bombay (en fait, j'ai publié en retard) ! En revanche, dès que je suis rentrée je peux t'en envoyer par colis sans problème (cela a deux chances sur trois d'arriver, ce qui est plutôt positif, non ? 😉 ).
      Les geckos grandissent que j'ai un peu mais pas autant que certaines espèces d'élevage.
      Pour le tag, je vais voir ça dès que je rentre et que j'ai du temps pour le faire !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Océane : d'habitude, je ne me souciais pas du tout de ça, mais là c'est un peu obligé avec tout ce que tu peux retrouver à ton retour !
      Merci !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. punaise!!!! tu pouvais pas venir fin octobre, comme tout le monde?????? 😉

    (ah, ouais, j'ai utilisé une noix inconnue, au pif... pas de dégâts intestinaux pour l'instant... je surveille... kokam lonavala? :D)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Daydreamer : nooooooooooooooooooooooooooon, j'étais trop dégoûtée quand j'ai vu ça !!! Franchement, si j'avais su et pu, je serais venue plutôt deux fois qu'une !
      Je te trouverais le nom quand je reviens, pour le "kokam".

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Tiens...Je n'ai pas vu que tu venais faire un (long) saut en métropole...
    Je ne sais pas comment tu fais mais je ne supporterai pas d'avoir de telles bêbêtes chez moi !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Oum : c'est vrai que j'ai la chance de ne pas craindre du tout les bestioles (le fait de vivre dans les montagnes à proximité des forêts m'a habituée aux araignées et autres bêtes), je trouve ça marrant ou au pire ennuyeux (je les fais sortir alors). Mais notre appartement est plutôt bien épargné.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *