Contes de la cité des corbeaux

J’ai toujours aimé raconter des histoires. Conter, certes, mais emberlificoter mon public surtout. Le mener en bateau, créer des mots nouveaux ou des définitions, des explicitations sans queue ni tête mais que je parviens à rendre crédibles à coups d’aplomb. Je suis une bonimentrice, capable de raconter les choses qui devraient être.

En cours bien sûr, c’est très drôle, à la Mini-Moufette et aux Mini-Wombats c’est encore mieux. Finalement, le groupe que j’ai mené par les rues ensoleillées et foisonnantes de Bombay a échappé au pire…

Porte détail BombayAu pied d’une maison traditionnelle de Bazaar Gate.

On imagine et l’on en vient à se demander pourquoi cette rue s’appelle Hammam Street. On interroge les chowkidar (gardiens) et les passants qui proposent de partager leur déjeuner dégusté sur un capot de voiture, on cherche l’ancien hammam et on se laisse guider par ses pas…

Tu as vu, « Krishna Sales Agency » ? Ne te demande pas plus longtemps pourquoi ces tâches bleues. Un soir, il y a bien longtemps le dieu Krishna est venu frapper à cette porte : grand coureur de jupons, il avait entrevue la fille de la maison sortir du hammam, les joues humides, le regard brûlant, les cheveux chargés de lourdes effluves. Le père, malgré l’insistance du dieu, n’ouvrit jamais la porte (il avait sans doute déjà vendu sa fille à trois frères d’un village du Rajasthan) : et ce que tu vois là, ce sont les larmes de déception du dieu, qui se sont à jamais inscrites dans le bois…

Gardien Horniman Circle Mumbai

Et lui, qui est-ce ?

Un chowkidar peut-être ? Non, cet épouvantail juché dans les banians de Horniman Circle, c’est lui, le terrible Croquesamosa… On dit qu’il vient sur les coups de 12h30 voler le déjeuner des enfants pas sages : il grimpe sur les banians, saute de l’un à l’autre, et comme il n’a pas de jambes il roule sur son ventre qu’il a fort arrondi. Il avait été grand capitaine de navire, avant de devenir un génie malfaisant ; mais il aurait vendu son bateau pour une poignée de samosa

TéléphoneLe seul, le vrai, l’unique : l’IPhone (Indian Phone).

Et pourquoi le mur est-il propre à gauche du téléphone, mais pas à droite ? Tu sais, Prakash, celui qui tient ce restaurant ? Et bien chaque soir quand il a eu sept ans, il composait des numéros de téléphone pour réveiller les gens en imitant des voix, en racontant des histoires à dormir debout, parfois aussi en inventant de fausses nouvelles. Un jour, alors que ses parents étaient couchés, il appela malencontreusement la vieille dame qui habitait en face. On se méfiait d’elle dans le quartier, d’ailleurs. On disait qu’elle pratiquait la magie… Prakash lui raconta quelques sornettes, et n’entendant rien à l’autre bout, allait pour raccrocher quand il entendit la voix chevrotante assener : « tu n’atteindras plus jamais ce téléphone ».

Depuis, Prakash a repris le restaurant de ses parents, cuisine et sert des tablées entières, nettoie les tables et essuie les murs. Mais jamais plus il n’a réussi à atteindre le téléphone…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

26 commentaires

    • @ Shaya : c'est le moyen que j'ai trouvé de remettre en valeur les vieux appareils, hihihi ! "Moi aussi j'ai un IPhone, qu'est-ce que tu crois !" : mouahahahah ! Merci, j'ai toujours eu beaucoup de facilités à inventer des bêtises...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : héhéhé, les ressources de l'Inde...
      Oui, t'inquiète, on ira se balader de toute manière et je te raconterai plein d'histoires comme ça ("là, tu vois, c'est l'endroit où le "nimbu paani" a été inventé : un jour, un corbeau qui tenait un citron dans son bec l'a laissé tomber dans le puits familial, et un petit garçon assoiffé en a bu l'eau...").

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. Ah ah, pas mal du tout, j'aime bien !
    Alors tu n'as pas raconté tout ça lors de ta visite ? Nous sommes des privilégiés, donc ! 😀

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame : de rien, j'adore m'amuser à ce genre de choses. Et j'arrive souvent à feindre la conviction et souvent on me croit, et je finis moi-même par y croire. Un peu.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Génial ces histoires Indiennes, elles viennent de ton imagination ??? Celle du téléphone est incroyable et les autres aussi ... merci !!!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Faustine : oui, absolument, j'ai tout inventé ! De rien, je continuerai alors... mais je ne dirais peut-être pas si c'est vrai ou si c'est inventé, hihihi !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Le Journal de Chrys : il est difficile de tenir son public, de trouver des rebondissements et en même temps d'avoir la foi en ce que l'on raconte !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. J'ai relu ton texte 2 ou 3 fois, et je te crois, du moins je crois que ce que tu dis est vrai, et je préviendrais bien mon fils de ne pas faire de blague téléphonique à n'importe qui 🙂

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Océane : hihihi ! Oui, il vaut mieux... Après "Pierre et le loup", tu lui raconteras "Prakash et le téléphone", hihihi !
      J'avais d'ailleurs pensé plusieurs fois à faire des adaptations de contes : "Prakash et le tigre" mis en musique par Ravi Shankar, notamment !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Joli récit, et très belles photos, surtout la première !
    le terrible Croquesamosa, il n'a pas joué dans LOST par hasard? : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : merci ! Je me demande si ce n'est pas lui effectivement (mais je n'ai pas tenu assez longtemps pour pouvoir t'en dire plus... En revanche, je suis certaine que dans "Blair Witch", il y est pour quelque chose...).

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *