Silences

Les moments de silence sont rares en Inde. Mieux : ils sont fuis. Le silence comme manifestation de la mort et de la privation des liens humains doit être empli des bruits de la vie, conversations, rires, cris, musique, klaxons.

Moments rares, étranges même, que ceux où les Indiens cherchent le silence…

Dormeur Bidar

Dans les mausolées des rois Barid de Bidar (Karnataka).

Etudiant Bidar

Mausolée Barid, Bidar.

Dormeur Bidar 2

A la madrasa Mohamad Gawan, Bidar.

Couple Golconde

Dans un des mausolées des Qutb Shahi, Golconde (Andhra Pradesh).

Chowmahala Hyderabad

Enfin, un des lieux les plus paisibles en Inde :

l’ancien palais des nizam d’Hyderabad, le Chowmahalla.


HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

26 commentaires

    • @ Shaya : c'est l'élément le plus important, en fait. Tu ne seras jamais seule, jamais au calme, toujours sollicitée, personne ne comprenant pourquoi tu préfères être seule et ne pas parler avec d'autres personnes. Ce qui est harassant. Le silence est un privilège de pays développé.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. Drôle d'idée de faire sa sieste parmi les morts tout de même : )
    La dernière photo est magnifique et le lieu parait majestueux ! c'est quoi un palais du gouverneur, gouvernement?

    C'est un jardin gay sur l'avant dernière photo? : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : la présence de la mort en Inde est vécue de manière très étrange pour nous, effectivement ! Tu sais, quand il y a un corps étendu, avec ou sans vie, les gens ne se retournent pas, ne regardent pas, passent leur chemin dans une totale indifférence. Et si c'est un cadavre, il peut rester là des jours et des jours et des jours jusqu'à ce qu'il soit emporté enfin ou mangé, par une vache entre autres. De ce fait, dès que je vois une personne étendue à terre (et il y en a beaucoup), je m'interroge... Alors, pourquoi pas dormir près des tombes...

      Le Chowmahalla, c'est le palais des nababs d'Hyderabad, c'est aujourd'hui une résidence privée qui appartient toujours au petit-fils du dernier nizam (nabab) qui vit à Londres (palais très bien entretenu et mis en valeur, et une entrée pas chère par rapport aux monuments publics et patrimoniaux gérés par l'Etat !) ; ils le louent pour des soirées aussi. C'est un endroit absolument magique, détendant, sans bruit et dans la verdure : j'adore.

      Hihihi, mais nooooon ! C'est l'amitié virile indienne !!! Tous, absolument tous les hommes et jeunes hommes ici se tiennent par la main, un bras sur l'épaule de l'autre, ou bien se tripotant les mains ou le bras. Comme c'est extrêmement mal vu entre homme et femme (mais alors si mal vu que tu ne verras JAMAIS un couple se tenir par la main), on le fait entre homme. Et comme les relations amicales avec le sexe opposé sont tout aussi mal vues que les contacts, jusqu'au mariage, les relations restent entre hommes. Et pas qu'amicales. D'où l'ambiguité... Mais attention : ne va surtout pas leur dire qu'ils sont gay... Mouahahahahahah !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
      • Tout à fait, d'ailleurs je t'en avais parlé, un ami est rentré choqué de Bombay en voyant des gens dans la rue enjamber un mort, il lui ont expliqué que sa caste lui donner le privilège de ce bel enterrement sur la voie publique.
        Et j'imagine que le "nabab" bénéficie du même standing à Londres : )

        LOL ! une amitié virile qui se pratique par derrière : ) je sais que les "hommes" des monarchies féodales du golfe sont très "amicaux" mais je ne pensait pas que c'était le cas en Inde ! (et ils aiment pas qu'on disent d'eux qu'ils sont gay?) : )
        Et donc les filles sont aussi amicales entre elles? : )

        HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
        • @ M1 : oui, je me souviens (et de cette ou ce journaliste aussi qui disait que c'était THE expérience de voir des cadavres ?) !
          Oh oui, j'imagine que ce n'est pas pour rien qu'il préfère actuellement vivre à Londres...

          Exactement, mais surtout ne pas le dire et ne pas en parler. Même moi qui adore mettre les pieds dans le plat, je n'ai pas encore demandé frontalement à des amis indiens pourquoi ces hommes se tiennent par la main, se font des mamours et tout et tout. Quant aux femmes, non, pas du tout ! Mais, d'après ce que me dit Tac, les femmes n'arrêtent pas de me regarder : peut-être y a-t-il moyen... ? 😉

          HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
          • Tss.. heureusement que Tac est là pour nous faire rêver sur ce coup : )
            Moi je pense que si un jour je débarque en Inde, le mec qui me tient la main je lui brise le poignet et lui pète les genoux !: ) (et j'exagère à peine) : )

            HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
          • @ M1 : je suis sûre que si tu joues des muscles, que tu prends un regard de loubard et surtout... que tu arbores un turban sikh (mais siiiiii, je rêve d'aller en acheter un tout prêt et tout et tout, alleeeeeeeeeeeeeez !!! Franchement, je n'ai jamais vu un sikh faire joujou avec un autre garçon...), tu n'auras pas ce genre de problème.

            Et si je me balade à côté de toi, tu n'auras rien à craindre : ils seront obnubilé par n'importe quel centimètre carré de peau que j'aurais dévoilé, oui, même le bout du nez...

            Tiens, rien que pour toi, il y aura une petite histoire là-dessus cette semaine.

            HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Même déjà nous occidentaux gâtés, nous cherchons le silence.. Ca doit être une denrée précieuse et rare dans les villes indiennes..

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Manu : oh oui. Et cela explique pourquoi de nombreux expatriés de "réfugient" dans les hôtels de luxe et les clubs : nous avons un besoin de silence car nous en avons eu l'habitude. J'ai l'impression que c'est le cas dans tous les pays en voie de développement en fait (j'ai des souvenirs de conversations tonitruantes et des bruits comme en plein milieu de journée dans de nombreux pays d'Amérique latine, et partout en Asie sauf au Japon).

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Le Journal de Chrys : je le croyais, mais ces quelques personnes m'ont prouvé le contraire. Et ce ne sont pas des Indiens ayant vécu à l'étranger, ça j'en suis sûre. Peut-être certaines personnes, quelle que soit leur culture, ont besoin de s'extraire de temps en temps du bruit et d'être un peu seuls ? Mais en tout cas, en Inde, cela semble absolument incongru à la très grande majorité des gens de vouloir être seul ou en tout cas de profiter du silence.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : on en trouve rarement dans les pays autres que développés malheureusement, à moins d'aller dans les déserts.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Miss 400 : tu as raison, et en même temps quand on sait qu'il dort, on aspire au calme qu'il doit éprouver (enfin, quand on subit les klaxons et le bruit ambiant à longueur de temps !).

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame : absolument, je crois que dans leur très grande majorité ils la fuient (rien qu'à voir les regards éberlués quand tu dis que tu VEUX voyager seul, que tu veux manger seul, que tu veux être tranquille) !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Mais dis moi, tu vis là bas ou tu y es en vacances ? Oui, je sais je ne fais qu'arriver ici , mais bon, j'ai beau être en retard (rapport à d'autres)je m'intéresse et je veux en savoir plus !!!
    En bref, si tu vis là bas...; on peux venir chez toi ????

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Fr@mboize : ah, je crois que tu as déjà trouvé la réponse en fait ! Oui, une certaine blogueuse va bientôt passer quelques jours chez moi d'ailleurs !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Fr@mboize : hihihi ! Effectivement, nous habitons depuis plus d'un an à Bombay. Si tu veux d'autres précisions, il y a en sur mon site : http://www.passagetomumbai.com
      Pour venir, le plus simple c'est euhhhh... le billet d'avion ça le fait bien. Et un passeport, un visa effectivement, deux ou trois vaccins (de base) et quelques lectures sur l'Inde pour faire s'écrouler ses rêves tout en en créant d'autres. Et un itinéraire. Et puis prévoir de longues heures à tester tous les restaurants, gargotes, boui-boui. Prévoir en conséquence de prendre trois kilos pour trois semaines de voyage. Et aussi pas mal de moment d'énervements, ça va avec. Des heures et des heures de transports chaotiques, complexes, fatigants mais super fous. Et des milliers de photos à stocker. Voilà en gros 😉 !
      Mais attention, il n'y a pas de framboises en Inde : tu seras la seule et unique de ton espèce 🙂 !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *