Inspiration

Parfois le Moyen Âge me manque, l’étude de ses rites, de ses concepts, de ses complexités, de ses lumières. Je me rappelle alors combien l’Inde est médiévale par bien des aspects. D’où, dans quelque temps, une petite série sur les médiévismes indiens. Au programme ? Magie noire, rites, ordalies, sorcières, bûchers, illumination… conjugués au contemporain, bien sûr.

Beram chapelle danse macabre

Danse macabre.

Sublime fresque du XVème siècle peinte par Vincent de Kastav,

chapelle de Beram, Croatie.



HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

16 commentaires

    • @ Shaya : héhéhé, tu vas voir ça... Mais je me demande si je vais même parvenir à faire rire avec ce sujet, tellement c'est attristant sur certains plans en fait... A suivre...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. Je suis fascinée par l'Antiquité. Et je n'ai jamais réussi à "accrocher" sur le Moyen-Age. Je ne sais pas expliquer pourquoi, c'est parfaitement subjectif et arbitraire, je le reconnais.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : c'est une période difficile à enseigner, difficile à faire passer même dans une exposition. Et c'est sans doute la période la plus difficile à appréhender car les concepts antiques, souvent très clairs et "faciles" d'accès car beaucoup plus prégnants aujourd'hui (notamment dans pour la civilisation française, du fait de la résurgence permanente de l'Antiquité classique dans nos institutions, nos codes, nos coutumes etc.), ces concepts se transforment, bougent, évoluent au Moyen Age selon des lignes peu claires ; on ne sait plus très bien définir clairement, et quand on croit avoir compris une chose il s'avère qu'elle n'est pas du tout ça etc. Pour ma part, j'adore ne voir en cette période qu'un tout avec l'Antiquité, le florissement automnal et flamboyant.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. j'aime l'histoire en général... je crois bien... Le moyen-âge, ça me fait surtout penser aux Capétiens "maudits" et à mon chouchou, Louis XI (oui, je sais, j'ai mauvais goût... :D)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Daydreamer : c'est parce qu'ils sont super drôles à cette époque ! Les Charles et les Louis du XVème sont tous plus fous les uns que les autres, je les connais bien mais d'un point de vue ultramontain (j'ai surtout travaillé sur l'Italie du XVème siècle). Mais s'il fallait choisir, j'avoue que ce serait... le régent Philippe d'Orléans, mouahahahahahah !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angélita : c'est vrai que cela fait un peu peur, quand on se dit que c'est pour de vrai, aujourd'hui, en pleine "modernité". Mais j'essaierai de faire passer ça avec un peu d'humour quand même, si j'y arrive !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Chocoladdict : macabre oui, mais c'est une catharsis tant la mort est omniprésente à l'époque ! C'est une manière de la dédramatiser. Pour ma part, j'adore.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Faustine : héhéhé, moi si justement ! Les danses macabres, entre autres représentations de la mort, avaient pour but de mette à distance la mort, omniprésente à cette époque ; quelque chose de très "vivant" donc !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
        • @ Faustine : Non, non ! La photo a été prise en Croatie, c'est une chapelle médiévale, et comme une très grande partie des chapelles et églises du Moyen Âge occidental, il y a une danse macabre (parce que la mortalité était très forte à l'époque, entre les famines, les maladies, la fragilité générale due aux conditions d'hygiène et aux soins, la Peste et les pestilences, et les guerres...) !

          HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : encore mieux ! Tu imagines la soirée du paranormal mélangée à... euhhhh... le plus grand chapiteau du monde ? Oups, non, désolée. Euhhhh... et bien, tu verras !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *