Comment j’ai lu

C’est la rentrée bientôt (enfin, non, ici elle a eu lieu il y plus de deux mois), peut-être le moment idéal pour parler de l’apprentissage de la lecture

Chez moi, il n’y a pas eu débat, oukaze pédagogique, sursollicitation ou activités ludiques liés à la lecture. Pour apprendre à lire, il y a eu juste un livre.

Méthode Boscher 2

Si tu savais le nombre de fois où j’ai contemplé cette couverture, compté les pommes,

rendu son salut au garçon (oui, déjà à l’époque…), envié la coiffure parfaite de la fille…

La texture de la couverture, cartonnée et reliée, celle des pages, épaisse et grumeleuse, les images vieillottes, j’en avais déjà conscience, figées et peu envahissantes. Les lettres enfin, pleins et déliés, arrondies, mêlant écriture manuscrite et lettres typographiques.

Dans cette méthode de lecture ancienne (elle a été créée dans les années 1920, et est restée la référence jusque dans les années 1950), l’image illustrait le texte sans constituer le support de l’apprentissage. Pas de blabla donc, juste un peu de forme et de couleur pour égayer les lettres, les belles arrondies, qu’il s’agissait de découvrir. Cette mise en page légère et rassurante n’avait rien de fatigant visuellement, rien qui ne distraie l’attention.

Boscher page

La méthode Boscher a fait couler de l’encre, a rencontré des opposants, a été récupérée aussi (bien sûr, quoi de mieux qu’un manuel « vieille France » pour flatter les relents nationalistes…). J’ai eu l’impression en revoyant ces pages de faire un travail de réappropriation, une redécouverte de ce que sous-tend cette méthode, un peu comme (oui, bon, ça va, toute mesure gardée) Yambo redécouvrant son passé à travers sa bibliothèque d’enfant mêlée de manuels fascistes, époque oblige, dans La mystérieuse flamme de la reine Loana d’Umberto Eco. Dis-moi sur quoi tu as appris à lire, je te dirais qui tu es…

Je me souviens des bandes illustrées en haut de chaque page, de quelques histoires et surtout de Zette et la mouche. Elle était habillée bizarrement, se comportait étrangement, montée sur un tabouret et ayant peur d’une simple mouche. Des petites filles et des petits garçons sages, tout simplement, dans des situations mignonnes de la vie quotidienne. Des couleurs passées pour rendre la nostalgie d’un passé où tout était plus simple, semble-t-il. Sans rien qui cherche à « faire moderne », et pour cause.

Sinon, le pas à pas d’un B.A.-BA tout ce qu’il y a de plus syllabique, quelques jeux et exercices de répétitions après la découverte d’une nouvelle lettre, et dès que l’on avait compris les ressorts, tout coulait de source. Je me plaisais à revenir alors aux premières pages et à les parcourir joyeusement, forte de ma victoire sur ces belles lettres qui étaient si mystérieuses quelques semaines auparavant.

Je t’avoue, revoir aujourd’hui ce premier imaginaire lié à l’alphabet, à mes premières lectures, à mes premiers souvenirs de lectrice, a quelque chose d’émouvant.

Méthode Boscher 3

Apprendre à lire mais sur un support autre que le livre :

je… Mouaif. Non. Rien.

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

21 commentaires

  1. moi aussi j'ai appris à lire avec ce livre, mais c'était il y a beaucoup plus longtemps que toi.
    et U aussi parceque je l'ai racheté pour lui apprendre pendant les vacances

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. c'est global, semi global ou jesaisplusquoi?
    (j'y connais rien, en fait. Sinon j'ai acheté une autre méthode pour MissCaca, pour apprendre à lire avant 3 ans...bon enfin on l'a fait une semaine quoi)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. J'ai appris dans cette méthode et j'ai appris à mon fils dedans aussi ! C'est amusant parce que je voulais faire un post sur les livres de l'enfance 🙂 je vais te copier un peu ^^ !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. je ne me souviens pas avec quel livre et quelle méthode j'ai appris.
    Je me souviens des Oui Oui après par contre 😉
    J'aime ces livres avec ces couvertures comme ça.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. je suis comme Pivoine; je ne me souviens que de ma vraie première lecture; tous les soirs j'étais chargée d'aller acheter France Soir chez le libraire à coté de chez mes parents.
    Et un jour d'hiver je suis arrivée à lire la Une: l'histoire d'un meurtre!Pas peu fière la nénette!...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. Ohhh parfois les discours pédagos sur l'apprentissage de la lecture sont d'un pompeux!!!! Il y a des modes qui viennent qui passent... L'important étant que l'enfant apprenne.... Voilà tout!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Oui, moi j'ai appris à l'ancienne aussi, mais ce bouquin ne me dit rien. Ceci dit... non, en fait, c'est mon frangin qui m'a appris à lire avant que je rentre au CP (j'étais jalouse de lui) et mon support quotidien, c'était plutôt les verres publicitaires 😀

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. je sais plus comment j'ai appris à lire, mais là je suis en train de lire 'grand paradis' d'angélique Villeneuve (éditions phébus) et c'est vachement bien (et je dis pas ça seulement parce que c'est ma copine, qu'elle l'a écrit en partie à bombay, et qu'elle était une blogueuse éminente de la bloggo massala).

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  9. Ben tu n'as pas appris à lire avec Yves et Béatrice, et laver le vélo rouge dans le lavabo comme moi, mon frère et notre floppée de cousins parisiens de la même génération? Je crois bien (j'en suis même certaine) que c'était la méthode syllabique. Pour ma soeur, plus jeune donc autre génération, passage à la méthode globale et énorme catastrophe. Je ne veux pas passer pour une vieille ringarde grincheuse, mais rien ne vaut le B.A.-BA!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  10. Cette méthode est excellente. Elle a souvent été critiquée et jugée désuète mais elle pose de bonnes bases.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  11. J'allais dire que je ne me souvenais pas de la méthode d'apprentissage de la lecture, mais en voyant le commentaire de Blogi, Yves et Béatrice se rappellent à moi.
    Petit soleil est rentrée au CP et leur méthode d'apprentissage c'est Mika. Sur le moment je me suis demandé ce qu'il faisait avec un cahier de vacances dans son cartable...
    On verra ce que ça va donner, mais des exemples que j'ai vu autour de moi, dès Noël ils savent lire de façon basique. Ca m'a beaucoup surpris.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  12. Moi c'était Daniel et Valérie ! Cela fait tout drôle d'y repenser. Et en même temps quel coup de vieux.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  13. J' aimais beaucoup les illustrations et l' histoire à la fin du petit sapin . J' ai appris à lire avec la Méthode Bosher de mon Père et en ai acheté une pour ma fille . Elle est fan !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • Moi aussi j'aimais beaucoup l'histoire du petit sapin..et comme cette année je me suis décidée pour un naturel ( mais avec racines pour le planter ensuite dans le jardin), j'ai commandé un livre de la méthode Boscher pour mes petits enfants..nous nous promènerons ensemble..

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  14. Just stopping by to comment you for the wonderful read. It was really worth my time reading this content. Hoping for more wonderful content soon! I added your feed in my reader!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  15. moi aussi j ai 31 ans et j ai appris dedans aussi et je savais lire et ecrire avant de rentre au cp donc la methode est genial ou c est ma maman qui l est je vais voir je vais apprendre a ma fille aussi dedans bon pour le moment elle a 2ans donc j ai le temps mais je suis impatiente ben sinon c est mamie qui lui apprendra lol

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Bauer : effectivement, et je vois aujourd'hui des gens autour de moi revenir à cette méthode d'apprentissage de la lecture et... je crois vraiment que c'est une bonne chose 🙂 Bon courage à ta fille (et à ta maman peut-être qui se remettra au travail pour lui apprendre à lire ! 😉 ) !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Répondre à Blogi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *