Fraîcheur rose

Je crois que c’est d’habiter quelques mois à Taïwan qui m’a conduite à porter du rose.

Variant chaque jour, nuance, texture, mais toujours présent : un carnet, une bague, un vernis à ongles…

Pieds dans l'eau

Dans l’eau tellement pure et fraîche de Yansghuo…


[Ce billet a été envoyé par mail depuis la Chine, reposté sur WordPress en France par Gulab Jamun. J’ai accès à vos commentaires mais je ne peux ni y répondre, ni même consulter mon propre blog…]

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

11 commentaires

  1. Je n'arrive toujours pas à passer au rose ! Je reste rougeomane, c'est plus fort que moi (même si le fushia recommence quelques incursions, tout doucement...)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Ummmm...J'avoue que j'adore le rose, mais je n'arrive pas à me décider à en porter au quotidien. Mon grand truc c'est le violet. Mais bon, peut-être que ça changera un jour pour moi, après tout on a des phases comme ça!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *