Rickshaw Fashion Week

Bhuj Rickshaw

Sur le parking de la gare de Bhuj, dans le Gujarat…

Robuste, toute terrain, n’ayant peur ni des crevasses ni des averses,

le rickshaw indien est prêt à tout pour mener à bon port son client exigeant.

Même à risquer la vie de ses occupants…

Et pourtant, je vis dans le seul endroit de toute l’Inde où… les rickshaws sont interdits. Tu ne le sais sans doute pas si tu n’as pas mis les pieds à Bombay, mais dans la partie Sud de la ville les rickshaws, symbole routier et néanmoins pétaradant du sous-continent indien, n’ont pas le droit de circuler.

Avec son guidon de mobylette, ses trois roues, il se glisse partout où l’un des dix milles dieux dont Allah et Sai Baba voudra bien de lui. Il est jaune et noir, rose et noir (oui, le rickshawwalla est un modeux par nature), jaune et vert. Ses sièges sont recouvert de peluche, de tissu bariolé, de skaï et l’on peut même parfois s’y mirer au plafond sur la mélodie rythmée de la seule chanson que passe en boucle une vieille stéréo installée de guingois sous le guidon.

Le rickshaw. Je n’en vois pas sous mes fenêtres et ce n’est qu’à partir de la péninsule de Bandra que l’on entend son doux pétaradement se mêler aux croassements des corbeaux. Il n’y a bien que dans les quartiers populaires de Calcutta et dans les petits villages du Bengale occidental, ou bien sur les sentiers du Penjab ou de quelque district reculé que le rickshaw n’est plus motorisé, qu’il se tire à bout de bras ou à bicyclette.

Et puis tu arrives à Paris, tu arrives à Londres, tu soupires d’aise du silence qui se fait tout à coup à tes oreilles. Et tu vois les voitures rangées bien sagement l’une à côté de l’autre sur les routes, se suivant à la queue leu leu, se dépassant avec force politesses et urbanité. Point d’abeille jaune et noire affairée à zigzaguer, le klaxon actionné à toute volée, pour se faire une place au soleil…

Quand tout à coup…

Paris Rickshaw

Sur le parvis de Notre-Dame, à Paris…

Familial et désinvolte, le modèle parisien rappelle à s’y méprendre les traits sympathiques

de la regrettée Deuch’ Jeans ou Charleston, capote au vent et cheveux défaits,

à vous les week-ends bucoliques dans les riantes campagnes françaises !

Londres Rickshaw

Sur New Owford Street, à Londres…

Le gentleman-rickshawwalla se fera un devoir de vous mener « on time »

de Harrod’s à Hyde Park dans ce buggy sophistiqué, dont les lignes épurées

n’ont rien à envier aux coupés les plus sportifs de la City…

Je suis sûre que les rickshawwalla, sous leurs airs débonnaires et leurs dehors affables, ont un plan diabolique de sujétion du monde…


HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

15 commentaires

  1. Ouaips, j'avais déjàhhh-vu ceux de London, il y a (oh-mon-Dieu!) 10 ans de cela.
    Tu noteras sans doute que le cyclo-rickshawallah européen fait facilement 40cm et 40 kg de plus que son collègue indien. Ce qui enlève une certaine culpabilité pour en emprunter un. Perso, je ne peux pas monter dans un cyclo-rick en Inde, j'ai trop honte quand je compare mon gabarit et celui du tout petit gars en face de moi.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : j'en avais vu aussi effectivement il y a quelques années, mais là j'ai trouvé qu'ils sont beaucoup plus présents ! Surtout à la sortie des pubs 🙂
      En revanche, j'ai déjà pris des cyclo-rickshaws dans le Bengale occidentale (à Murshidabad, Scainthia, Shantiniketan) ou bien dans le Penjab... parce qu'il n'y avait pas d'autres moyens de locomotion, mouahahahah ! Ce qui m'a fait culpabiliser, bien sûr, et m'a fait donner à chaque fois un billet de plus je crois bien...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. les rickshaws d'Europe manquent cruellement de fantaisie,où sont les guirlandes ,les petits temples qui clignotent,ah lala on voit qu'Ikea a laissé des traces!!!Cela dit ce sont de bonnes initiatives a développer,mais moi je mettrais de paillettes et des fleurs en plastok !
    les auto collants aussi sont terribles (les yeux de femmes et les Om scintillants)oui j'aime le kitsch que veux- tu...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : c'est vrai ! Et je ne sais pas pourquoi, c'est pourtant simple de customiser les rickshaws ! Je suis bien d'accord et en plus, un rickshaw qui n'est pas kitsch est un peu moins un rickshaw... 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Pour rebondir a ce que dit Blogi,j'avais les memes réticences quant a faire galérer un gars en plein cagnard au milieu des klaxons (et j'en passe)et surtout ça fait la blanche de service;mais mon indien de mari m'a rappelé que le gars en question avait surement pas mal de bouches a nourrir,alors bon j'ai moins de scrupules.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : oui, c'est le problème des "principes" que l'on peut avoir avant d'arriver en Inde. Quand on se confronte à la réalité indienne, on finit par modifier ces "principes", sans savoir si c'est une bonne chose mais en se disant que concrètement, celui qui pédale aura fait une meilleure journée si on l'engage... et si on lui donne quelques roupies de plus aussi.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Mouahahaha ! c'est excellent, Bombay te poursuit : )
    Mais bon, c'est pas vraiment le rickshaw, le vrai ! : ) mais c'est quoi cette histoire de rickshaw qui ne circule pas dans une partie de Bombay?
    Ps : ça coûte combien à peu près une course rickshaw? le km disons?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : oui, Bombay est partout 😉
      Oui, les rickshaws ne circulent pas dans le Sud de Bombay, plus riche, plus patrimonial et surtout déjà très très embouteillé avec les taxis. Donc cela permet que cela circule "mieux", c'est relatif, et que ce soit un peu moins pollué.
      Une course en rickshaw à Bombay, c'est minimum 14 roupies et ensuite, on va dire que pour une dizaine de minutes sans embouteillage cela coûte 20 à 25 roupies ? Dans le sud de Bombay, en taxi, ce sera à peu près pareil. Les tarifs changent en revanche en fonction de la ville où tu es.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Tu peux également venir te ballader sur Bordeaux et faire une petite ballade en vélo taxi : http://ceciestunexercice.wordpress.com/tag/velo/

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Isa : ahhhh, superbe ! J'aime beaucoup, et cela doit être un peu plus confortable aussi (plus lent, mais parfois ça n'est pas plus mal 😉 ) !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. Excellent !
    Aux voyageurs qui ont des scrupules à faire bosser dur un rickshaw wallah, il y a une bonne nouvelle du côté de Impulse Project : un projet d'assistance mécanique pour l'aide au démarrage voit le jour. Je vous laisse aller découvrir le projet sur le site.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *