Le paysage sonore de l’Inde

Je pourrais t’inviter chez moi entre 17h et 20h30. N’importe quel jour. Ou bien tu pourrais venir vendredi, entre 16h30 et 21h…

A ces heures-là, Bombay s’en donne à coeur joie et actionne son organe fétiche (non, pas celui que tu crois), le klaxon. Alors j’ai pensé te faire partager ce moment que je vis presque chaque jour depuis trois ans, sachant qu’il se répète également entre 7h30 et 9h, et entre 12h et 14h. Parce que Peddar Road est le second axe routier principal du sud de Bombay…

Et que cela laisse des traces. Sonores, les traces.

Surtout quand la fenêtre de ton bureau est au rez-de-chaussée, à 4 mètres de cette rue. Le double-vitrage ? Cela n’existe pas en Inde, et les montants de mes fenêtres sont en bois…


Bombay Klaxons sur Peddar Road par Chouyo

Ce sympathique schéma redonne au klaxon la place qu’il se doit : un véritable supplice sonore. Dans les 95 db, au-dessus du seuil de danger. Je te laisse imaginer l’impact sur l’audition, le sommeil et le stress et la fatigue qui s’accumulent à force de l’entendre actionner à chaque minute chaque jour. L’impact sur ta santé physique et morale. Une bonne idée ? L’insonorisation de l’Inde

Echelle du bruit

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

9 commentaires

  1. J'ajouterai qu'il faut mettre le son de l'ordi à fond pour se rendre compte réellement de la chose.
    Et se dire que ça n'est pas sur une minute mais sur des heures ...
    L'horreur.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. 95 dB, c'est le volume atteint (mesures officielles à l'appui) pendant 45 mn lors d'un 3ème acte de je ne sais plus quel opéra de Wagner... je comprends le calvaire...
    PS : pouêt

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Putain ! non seulement ça klaxonne à mort mais en plus ça circule dans le mauvais sens ! y a de quoi devenir épileptique : )
    Dans ma méditerranée, si t'oses un coup de klaxon à l'heure de la sieste, tu te fais assassiner : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Insoutenable ! Si zen que l'on soit, on devient hystérique là-bas. Ca tape sur les nerfs, ça ne s'arrête jamais... ce foutu bruit de klaxon, à répétition, sans fin. C'est un bruit vicieux qui s'arrête deux secondes pour mieux te surprendre, te faire sursauter puis enrager. Courage Chouyo ! Pour les prochaines vacances, une retraite dans un monastère où la règle du silence est de mise ?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Wow, c'est dingue, j'ai vecu ca pendant 4 ans, j'avais completement oublie l'effet que ca faisait ! (Faut dire qu'a Dakar, c'est comme a Beyrouth, les seuls klaxons qu'on entend, ce sont les taxis qui te signalent ainsi qu'ils sont libres)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. Wouaie!qu'est ce qu'on est bien en Himachal!!!
    Ne pourrais tu pas t'exiler un peu plus loin de ce vacarme?
    Je me souviens avoir été soulagée lorsque je choisissais par hasard un autorickshaw au klaxon foutu.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Alors là, n'avoir le son qu'au bout de 23 secondes c'est traitre!!! Avec ma patience innée j'ai cru que mon haut parleur fonctionnait mal et après l'avoir mis à fond j'étais en train de vérifier les branchements...Quel bond j'ai fait, parce qu'en plus leurs klaxons ont un son particulièrement aigu.
    Donc je te donne la solution: tu fais comme moi tu tournes le bouton et baisses le son; ce n'est pas sorcier quand même 😉

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. C'est un thème qui revient régulièrement sur ce blog (et d'autres...), préoccupant en effet que le bruit perpétuel, qui s’insinue et s'enfonce millimètre par millimètre dans ton cerveau...Dans le tamilnadu, ce sont essentiellement les 2 roues, rikshaw et surtout les Bus qui sont terrifiants...
    Les bus ce ne sont pas des klaxon qu'ils ont mais des cornes de brumes....
    Je ne serai pas surpris que la consommation d'anxiolytiques et de somnifères explose dans les années à venir...Et après les prothèses dentaires, le marché des prothèses auditives aussi va devenir très lucratif...Certainement que le secteur (privé) de la santé mentale va aussi exploser, Car il va y en avoir des pathologies...
    Pour les expatriés résidents en inde, je pense qu'une bonne partie est déjà bien atteint...
    Je viens de passer 6 mois dans une grande ville et pour moi l’expérience des agglomération indiennes s’arrêtera là...A moins de faire comme les riches indiens...des quartiers privés et sécurisés...ilot de tranquillité à prix d'or. Encore un fossé entre deux mondes....

    On peut s'habituer au bruit mais le prix a payer "neuro-cognitif" et psychologique va être lourd...
    L'abus de Klaxon, encore un bel exemple de lacune éducative et de pollution, pas qu'en inde...

    Un article à lire : http://www2.cnrs.fr/presse/journal/3233.htm

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *