La Route 66 de l’Inde

Allez viens, je t’emmène… nous allons emprunter les routes mystérieuses de l’Inde. Mystérieuses car bien souvent tu ne sais pas comment elles te conduisent à ta destination : même si sur la carte, elles filent droites et belles et fières à travers toute l’Inde, te conduisant de Jaipur à Bhubaneshwar par exemple, le trajet est tellement improbable quand il se réalise que tu te demandes ensuite pourquoi certains hésitent encore à prendre le train. Mais c’est vrai, parfois, le train ne mène pas à tout, même en Inde.

Les routes de l’Inde, ce sont celles-ci.

Pas la dizaine de « grandes voies » de ce pays immense (une dizaine, oui, réfléchis bien…) que tu n’emprunte que très rarement, mais la myriade de national highways qui sillonnent les campagnes, mal reliées les unes aux autres et aux embranchements vers des routes secondaires trop rares, entre des villes de quelques millions d’habitants seulement. Des routes étroites creusées de nids de poule à tel point que tu en viens finalement à te demander s’il ne vaudrait pas mieux ravauder les quelques bosses plutôt que combler les nids de poule pour refaire la chaussée. Chaussée d’ailleurs dont le matériau indéfinissable n’est ni de la terre, ni du goudron, ni du gravier. Un mélange des trois peut-être, avec en sus de la boue pour bien tasser.

Et ce n’est que le début…

Route indienne 9

Route indienne 8

Route indienne 6

N’oublie surtout pas ton nourrisson quand tu monteras en amazone sur ta moto : ça fait contrepoids.

Quand tu voyages en Inde, tu ne regardes pas une carte mais tu calcules… 50km, c’est une heure de trajet. Au minimum. Sauf au Kerala et à Goa où tu avoisines plutôt péniblement les 30km/h. Et dans Bombay, Delhi et Bangalore à l’heure de pointe où ce serait plutôt du 15km/h.

Tu calcules donc. Tel lieu est à 200km ? Cela veut dire 4 heures de trajet. En ajoutant 10 minutes par aléa (1. vaches, 2. piétons, 3. accidents, 4. barrage routier, 5. déviation 1, 6. déviation 2, 7. averse de mousson, 8. voire 1.), on dira en gros 5 heure et demi de trajet.

Mais c’était sans compter l’aléa X / T (2W x 3F). Le fameux aléa WTF². Où X est le revêtement de la route, T les camions, W la charge maximale autorisée et F la vitesse maximale autorisée.

Ce qui a pour conséquence en période de mousson ceci…

Route indienne 7


… et surtout cela.


Route indienne 5

Route indienne 3

Route indienne 2

La conclusion ?

L’Inde des campagnes, des lieux reculés… ça se mérite… oh oui…

Route indienne 4

Route indienne

Tu as retrouvé le cadavre de l’ingénieur en chef des ponts et chaussées ? Ah, il était donc là…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

22 commentaires

    • @ Angélita : et je n'ai pas pu prendre de photo mais c'était encore plus impressionnant de voir le nombre de camions alignés sur cette route, sur quelques kilomètres au moins, dans la boue, avançant centimètres après centimètres !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. A vélo finalement elle serait sympathique à faire cette route...
    Sinon je pesais que tu allais nous parler de celle-ci de route 66 : http://pierre.schmidt.pagesperso-orange.fr/fr66.htm
    😉

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : hihihi, heureuse de t'avoir fait rire autant alors, parce que c'est aussi ça l'Inde, des trucs un peu fous quand même ! 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Oui les routes indiennes,de grands moments en perspective!
    Et je me rappelle ,en quittant Leh après un gros orage,la route était coupée a cause d'une coulée de boue,qui avait embourbé un camion.Des kilomètres de bouchons,le chauffeur du camion tentait de dégager les roues avec un ...thali.Et tout le monde attendait patiemment personne n'a eu l'idée de l'aider.Au bout de 5 heures d'attente,une jeep s'est aventurée en dehors de la piste,et ouvert la route a tous les autres véhicules,laissant les gars seuls avec leurs thalis...a méditer

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : mouahahahah ! Très fou cette histoire, et en même temps on se dit que ce n'est même pas étonnant tant les routes indiennes sont une aventure permanente !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Incredible India! Et tout le monde a l'air de trouver ça normal... ou du moins, d'être habitué à ce genre de situations
    J'adore la légende de la dernière photo :o)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Tu ne nous as pas dit combien ils etaient pour decider de ce qu il fallait faire. Je ris et l inde me manque.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Très juste..Sans compter les camions qui viennent en face quand tu doubles !

    @chouyo Tu vois il y a bcp de commentaires quand tu réponds à ceux-ci. ça fait du bien pour les deux parties. 🙂

    comme d'habitude bien écrit !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Ravi_aa : et qui doublent eux-même un autre camion !!! 😉
      Absolument. Mais il ne faut pas oublier que cela prend du temps, de réfléchir au billet, de l'écrire, le réécrire, et parfois on n'a plus assez de ressort pour répondre aux commentaires, on est comme vidés...
      Merci beaucoup ! 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *