Roumanie – Trois générations en fleurs

Roumanie Maramures

Dans l’enceinte d’un monastère de la région du Maramureș, au nord de la Roumanie,

assister à une messe dominicale en plein air… Il y en a qui en bavent apparemment !

Dans les pays orthodoxes que j’ai visités, les femmes doivent porter une jupe pour entrer dans les églises et assister aux offices. On en parle peu de ces obligations faites aux femmes en dehors de l’Islam, dans le judaïsme, les christianismes, l’hindouisme ou le bouddhisme, mais elles existent…

Moins souvent en Bulgarie, bien plus couramment en Géorgie et Roumanie, des sortes de sarong à nouer autour de la taille sont distribués à l’entrée des monastères et des églises non pour cacher la nudité mais pour masquer le pantalon. Et donc de restituer à la femme… son entière féminité (qui, tout le monde le sait, réside dans le port de la jupe).

Alors, moins par respect que par stratégie dans mon cas (le respect, je le mets dans l’attachement à comprendre les fonctionnements et les ressorts, pas dans le fait de singer des pratiques que je ne connais pas), on noue le sarong, on drape son étole autour de la tête, cacher les cheveux aussi, et on entre dans l’enceinte sacrée pour observer…

Dans cette région rurale de Roumanie, la messe dominicale a pour prélude ce moment où les femmes longent les routes pour se rendre à l’église, habillées des atours traditionnels qu’ont porté toutes les femmes avant elles. Chemisier brodé aux manches et épaules fleuries de dentelle blanche, on distingue immédiatement ceux qui le sont à la main, jupe bouffante à fleurs sur fond noir, fichu assorti, bas et chaussettes de laine, et parfois chaussures de cuir. Elles sont debout autour de moi, endimanchées, magnifiques. Ou bien assises contre les murs extérieurs du monastère. Ou bien installées dans le jardin,à écouter la messe en plein air. Intemporelles.

Aucun folklore là-dedans : la Roumanie est un pays fier et jaloux de ses traditions rurales, ici c’est la simple continuation d’une tradition…

… et c’est d’autant plus vrai qu’on ne croise dans la région qu’une poignée de très rares voyageurs…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

2 commentaires

  1. Cette image (qui a mis au bas mot 4 mn à s'afficher ici tellement mon réseau est puissant) mérite bien et beaucoup mieux que deux spams en commentaire !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @Nekkonezumi : il fallait le temps qu'elle vient de cette région, à dos d'âne et à vitesse de mouton 😉 Merci beaucoup ! C'était un moment très particulier, j'en reparlerai 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *