Glamou(ld)rous India !

Ahhhh, l’Inde glamoisie. Celle qui se rappelle à toi quand tu as cru t’être habituée à tout, quand tu crois savoir gérer haut la main et par-dessus la jambe (vas-y, tente) à peu près tout. Mais c’était sans compter le retour du come back de la mousson.

La mousson, c’est de la pluie, de la pluie, une éclaircie et de la pluie. Mais la mousson n’est pas qu’une affaire de pluie, c’est aussi une affaire de mode. De placards et de moisissures pour être précise. La mousson t’atteint là où tu ne t’y attends pas (sauf si, comme moi, c’est ta quatrième mousson). Parce qu’entre les rues et tout élément extérieur arrosé à grands baquets d’eau déversés du ciel à la volée, ton intérieur, tes murs, tes placards, tes habits, tout, réagit à la mousson.

Et réagit mal. Très mal.

Parce tout se met à moisir avec une rapidité inouïe. Après une semaine de pluie, les murs deviennent mous (le paintwalla ici ne décapant jamais la couche précédente, nous avons tous un historique de peinture d’à peu près 20 ans…), en deux semaines ils suintent d’humidité. Et au bout d’un mois, le déshumidificateur électrique (oublie les boîtes) et la climatisation ne viennent plus à bout de l’humidité dans tes placards, sur tes habits et tes draps. Imagine les bijoux en argent devenus noirs, le cuir devenu vert et le linge blanc devenu jaune. La mousson, c’est un véritable arc-en-ciel dans ta maison…

Dès le premier mois donc, tu sors, tu laves, tu frottes, tu astiques. Parce que ce ne sont pas juste deux ou trois tâches sur un pot de confiture, ou quelques dépôts verdâtres sur un sac de voyage ou une ou deux serviettes de toilette reléguées au fond d’un placard. Non… L’humidité de la mousson, c’est 100% de 8h du matin à 8h du matin. Voire 125%. Ne me dis pas que ce n’est pas possible, en Inde tout est possible rappelle-toi… Six à sept mois d’humidité maximale d’avril à octobre, avec des températures hautes, un véritable bouillon de culture et un festin pour la moisissure.

Tout vêtement porté où tu aurais transpiré plus de deux minutes ? A laver ! Tes sacs, portefeuilles, ceintures, chaussures en cuir ? A nettoyer chaque semaine ! Ton linge de maison, draps, housses et serviettes ? A relaver entièrement chaque mois ! Tout ça juste pour se débarrasser des couches poudreuses et tâches verdâtres qui se sont déposées dessus, faire disparaître l’odeur de moisi qui masque désormais celle, toujours présente, d’humidité. Et tu n’oublies pas de protéger et calfeutrer sous vide les pulls, vestes et jeans pour qu’ils survivent.

Et l’on a toujours des surprises. Les produits et crème de soin que l’on ouvre et… ohhh ! La bouteille de sauce de soja ou même de vinaigre et… ahhhhh ! La moisissure s’attaque à absolument tout, même aux tableaux et aux affiches sur les murs, c’est dire… Au point que je pense désormais pouvoir dire que pendant la mousson, on ne dit plus « je vais étendre le linge pour qu’il sèche », mais « j’étends le linge pour qu’il redevienne humide »…

Pour te donner un exemple ? Des kohlapuri que j’ai portées il y a quelques jours, puis nettoyées, essuyées, séchées et… quatre jours plus tard, voilà le résultat. Magic Monsoon !!!

Mumbai Chaussures 3

Au moins, j’ai la preuve que les semelles sont bien en cuir !

Mumbai Chaussures 2

L’Inde glamoisie, le vrai visage de l’Inde glamour…


HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

21 commentaires

  1. AAAAAHHHHHH..... Je viens de mettre les ventilos en route pour le linge... et de relaver 4 jeans.

    Ma toile rapportée avec soin et amour du Pérou est en train de prendre cher... je pleure en la voyant se désintégrer devant moi.

    Mon reste de guacamole est au frigo... j'espère qu'il survivra encore 3 jours :s

    Merci Chouyo. Vive la mousson. Mes plantes sont resplendissantes....

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Bilitis : les plaisirs de la mousson 😉
      Pour ta toile, tu peux essayer de la rouler ou de la mettre dans une valise fermée avec plein de sachets de gel dessicant (tu sais, ceux que l'on trouve dans les boîtes à chaussures par exemple). Ou bien te dire que ce sera la "marque de Bombay"... 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Moi ce que je vois, c'est que la mousson et ses ravages doivent surtout t'obliger à renouveler ta garde robe et chaussures ultra régulièrement, et je sais combien ce doit être pénible pour toi.

    Pour le reste, je compatis gravement.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Laurent : hihihi, c'est un peu ça... et surtout, quand on explique que quatre mois de mousson ce n'est pas quatre mois d'automne ou d'hiver parisien, les gens ont du mal à faire la différence 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. En temps normal, j'aime bien les champignons, mais là, j;avoue que je sature.
    Meme les croquettes de Billi moisissent, pour te dire...!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : moi aussi je sature un peu, et pourtant, je ne la prends pas de plein fouet comme toi chaque jour pour aller au boulot !
      Mouahahah ! C'est juste dingue... pauvre chat... il s'en est rendu compte ou pas ? 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. mmmmh ça c'est ragoutant!!!!Il doit y avoir l'odeur avec "aaaaah les sous-bois!!".Mais toi ,oui toi,ne te couvres-tu pas de mycoses en tous genres?ça doit etre terrible!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)