Une « ramlila » en musique

Fresque Ramayana

Une fresque de qualité exceptionnelle, et très bien conservée (rare !!!)

du « Ramayana » à Old Parasrampura, Shekhawati, Rajasthan.

Chaque année au moment de Diwali, les ramlila content pendant dix nuits successives la geste épique du Ramayana, ce texte fondamental de la culture hindoue qui présente les hauts faits de Rama, l’archétype de la royauté, et de son bras droit Hanuman, contre Ravana le démon ayant enlevé Sita, l’épouse de Rama. S’il y a nombre de choses fort instructives dans ce texte (sur le statut de la femme hindoue notamment), il est également très intéressant d’en connaître un minimum l’intrigue et les personnages pour comprendre les bases de l’art hindou : fresques, sculptures que l’on voit dans les palais et les temples, et théâtre dansé plongent souvent leurs racines dans cette histoire.

Fresques Rama et Sita

Une mise en abyme très intéressante et rare : l’artiste a représenté la représentation du « Ramayana »,

voici en effet les masques de Sita, Rama et un enfant (?) au milieu, portés lors des « ramlila ».

Pour ma part, j’ai toujours adoré me perdre dans les coins et recoins des légendes, en savourer les complexités et les sens cachés (ou évidents, d’ailleurs). Comme l’art médiéval européen, ces fresques et sculptures sont autant de bandes dessinées murales destinées aux illettrés de toute condition qui expliquent les fondements de leur culture.

Et si tu as envie d’en savoir un peu plus sur le Ramayana de manière aussi ludique et imagée, voici Sita sings the Blues (2005), une entrée en matière originale, intéressante aussi par les moyens mis en oeuvre pour sa médiatisation et sa diffusion :

Tu trouveras la suite sur cette page : bon film !

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

8 commentaires

    • @ Madame Kévin : et en Inde, il est très intéressant de voir à quel point le rapport entre le guide/le chauffeur/le passant etc. change quand il s'aperçoit que tu connais très bien son univers culturel. Je me régale d'ailleurs aussi quand je vois les concordances, par-delà les différences historique et de civilisation.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Marlène : en fait, c'est une fresque peinte sur le plafond d'un cénotaphe, mais c'est effectivement magnifique ! Et surtout, je n'en revenais pas à quel point la sécheresse locale a permis de bien les conserver : j'y serais restée des heures.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Manu : oui, c'est vrai. Il faut y aller par étapes, il y a des couches successives. Mais maîtriser au moins l'intrigue générale te permettra de gambader dans toutes les salles des palais du Rajasthan quand tu viendras et de comprendre tout ce que tu verras !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Océane : et ce qui est encore plus fou, c'est qu'ici on te regarde avec une totale incompréhension quand tu dis que cela n'a pas existé...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *