Chine-Inde : de l’universalité de la mauvaise foi cartographique

En toute chose, la mauvaise foi est un puits de science et de découvertes. Comment pense l’autre, comment il voit les choses, comment il s’arrange pour faire croire qu’il est de la meilleure foi du monde.

Et parmi les exemples récents qui me viennent à l’esprit, en voici un absolument délicieux et qui rend mieux compte du contentieux ancien et de moins en moins latent entre la Chine et l’Inde que des dizaines de discours ampoulés et académiques.

Deux cartes. L’une émane de Google China, l’autre de Google India. Et chacune reflète les positions officielles du gouvernement sur les frontières contestées, les dessine telles qu’elles devraient être et donc, ce faisant, croit les faire advenir dans la réalité (où le dire devient le réel, si tu suis bien). Comme on rigole… C’est aussi une occasion idéale pour comprendre à quel point il est nécessaire de se préoccuper des cartes, de les lire et de les interpréter :

Inde vue par la ChineInde vue par l'Inde

A gauche : http://ditu.google.com/ ; à droite : http://local.google.co.in/

(je te remets les cartes en dessous en plus grand).

Une carte sans explication ne valant rien, voici donc :

contentieux 1 : l’Etat de l’Arunachal Pradesh. A gauche, la Chine indique clairement que cette région lui appartient, alors qu’actuellement l’Inde est souveraine sur cet Etat ; ce que fait apparaître l’Inde sur la carte de droite. D’ailleurs, il y a des frictions actuellement car le dalaï-lama, toujours en exil en Inde, est allé visiter cette région : ultime pied-de-nez à la Chine pop’…

contentieux 2 : la région de l’Aksai Chin à l’est du Cachemire. A gauche, la Chine se l’approprie tandis qu’à droite l’Inde fait de même ;

contentieux 3 : la frontière indo-pakistanaise au Cachemire qui ne concerne donc en aucun cas directement la Chine, celle-ci l’inscrit en pointillés, dénotant par là qu’il y a bien un conflit frontalier ; ce que ne fait pas l’Inde qui marque la frontière en un trait continu, comme si le conflit était réglé.

En deux cartes, on a compris deux choses : d’une part, l’Inde a d’excellents rapports avec ses voisins, d’autre part la mauvaise foi est une chose qui n’a que faire des frontières.

Inde vue par la Chine

Les frontières sino-indiennes et indo-pakistanaises vues par la Chine.

Inde vue par l'Inde

Les frontières sino-indiennes et indo-pakistanaises vues par l’Inde.


HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

32 commentaires

  1. Ah oui, en effet, c'est un bel exemple flagrant !
    Merci pour cette leçon de géopolitique, où on voit que les hommes sont partout pareils, et que ceux qui détiennent le pouvoir des mots, et ici des cartes, tendent à recréer la réalité, en espérant la changer !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Khalan : c'est fou, non ? D'où le problème justement des livres scolaires par exemple, notamment de géographie. Cela a toujours été un pouvoir donc une manière d'inculquer des vérités qui n'en sont pas nécessairement.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Océane : surtout quand c'est avec Google, un outil que l'on utilise tous, on voit à quel point on peut tomber dans le panneau, parce que nous ne sommes pas nécessairement attentifs à chaque instant !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : ce qui serait chouette, ce serait de montrer la comparaison dans les cours, n'importe lesquels, au collège. Juste pour que les élèves comprennent à quel point il est nécessaire de critiquer l'information, de décoder, de creuser un peu. Ils ne peuvent pas le faire parfois, parce qu'ils n'ont pas les données suffisantes, mais juste avoir la réaction et le coup d'oeil un peu plus vigilant.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Excellente démonstration ! Les exemples de mauvaise fois géographique ne sont pas rares, ainsi aucun manuel scolaire arabe de géographie ne mentionne l'Etat d'Israel, Tout est à la Palestine : )
    Mais il y a aussi la mauvaise fois historique, les égyptiens, dans leurs manuels, livres et musées, te parleront de leur grande victoire lors de la guerre de kippour, ce qui fair rire tout le monde : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : c'est exactement ça, j'adore ces moments où l'on voit la conception du monde selon tel pays s'étaler devant soi, sur une carte. Cela fait comprendre beaucoup plus de choses que des livres d'histoire. Pas mal pour Kippour 😉 !

      Le Japon est excellent dans le genre en ce moment avec l'édition de nouveaux livres d'histoire.

      Mais bon, je rigole et tout et tout, mais il y a quand même des livres d'histoire en France que l'on distribue aux élèves de 6ème qui disent "Moïse écarta la mer Rouge", "Jésus a dit sur le Mont des Oliviers" ou encore "Mahomet écouta l'archange". Le conditionnel de rigueur, pfffiou, parti en fumée d'encens...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angie : bonne question ! Tout dépend du point de vue dont on se place, si l'on estime que les prétentions de la Chine ou celles de l'Inde sont plus justifiées... Tout est affaire d'interprétation tant qu'un traité identifiant précisément les frontières n'a pas été signé. Et vue l'ambiance, cela va prendre un peu de temps 😉 !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Ton post me rappelle une réflexion que je m'étais faite sur les bancs de l'école : à quel point on parle très peu des conflits dans cette région du monde (Chine/Inde/Pakistan) qui peuvent avoir de très graves répercussions géopolitiques s'ils envenimaient encore, par rapport à des conflits beaucoup plus médiatiques.
    Tant que le conflit est latent, ça n'intéresse personne en fait ?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Brown Sugar Girl : c'est tout à fait ça. Tout le monde s'en fout tant que cela n'a pas d'implications chez nous. Surtout si on peut vendre des armes... D'autant qu'un conflit sino-indien pourrait avoir des répercussions énormes, tout comme un conflit indo-pakistanais.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Excellent !!
    Comme j'avais vu que les mappemondes chinoises plaçaient la Chine... au centre du monde..
    Et oui.
    Remarque on fait pareil en France..

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. @ Manu : tout à fait, les mappemondes sont réinterprétées en fonction du pays qui l'édite. On trouve aux Etats-Unis des cartes centrées sur eux, plus simple pour replacer le pays par rapport aux autres, on en trouve aussi centrée sur le Pôle Nord, souvent pour expliquer les Blocs de l'Est et de l'Ouest.
    En fait, centrer sur l'Europe vient tout simplement du fait que la cartographie est née en Grèce, pour lesquels la Méditerranée était le centre du monde (la mer du milieu) tout comme pour les Chinois leur pays est le centre du monde (puisque Zhongguo signifie pays du milieu, d'où Empire du milieu).
    Mais encore plus chouette : connais-tu les cartes médiévales arabes ? Cela change toute la vision des choses parce que La Mecque est au centre et le nord n'est pas nécessairement en haut de la carte : http://elainemeinelsupkis.typepad.com/culture_of_life_news/images/2007/11/18/world_map_1150_ad.jpg

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. à la lecture, je me demande, qui a raison, quelle carte est valable ? Pour L'Inde, j'y ai mis les pieds la première fois en 87, pour aller au Tibet, via Dehli, Kathmandou...je connais bien le Sud enfin bien ? ne connaît-on jamais bien ce pays. Le Kerala, le Tamil Nadu, Bombay plusieurs fois, Panaji, Cochin, Trivandrum, Maduraï, Pondichery etc et même Chennaï où j'ai dormi dans la gare faute d'avoir réservé un train qui n'existait pas...Mais je rêve d'aller à Agra, au Rajasthan mais surtout surtout Vanarasi. Je veux voir Benarés avant de mourir. L'année dernière, une semaine rapide à Mumbai et Goa. J'en parle dans Inde sur mon blog. Cette année, je pense aller dans l'andra Pradesh et aussi peut-être Hampi...

    A bientôt

    Bérangère

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Bérangère : magnifique, donc tu connais très bien ! Peut-être que tu vas pouvoir de ton côté nous conseiller aussi des choses (même si on connaît comme toi plutôt le Sud). Alors, si je peux me permettre : va dans le Karnataka et l'Andhra Pradesh, les sites et villes y sont extrêmement intéressants ! Nous avons adoré Hampi, mais prévois aussi deux jours pour faire Badami, Pattadakal et Aihole. Et comme je vois que tu n'as pas froid aux yeux, le mieux est de partir de Bombay, passer à Bijapur (sublime) puis tu descends vers Hampi en voyant les trois sites précédents. Ensuite Bangalore (aucun intérêt) puis Mysore (génial) et à côté Srirangaptana et Somnatpur. Tu as vu l'Inde des temples hindous en activité, là c'est l'Inde des temples hindous anciens, archéologiques. Hyderabad, tu peux y aller depuis Bangalore en revenant de Mysore et ses alentours, c'est une ville complètement dingue mais absolument fascinante (l'impression d'être au Moyen-Orient !) avec de très belles choses à voir, puis pourquoi pas l'Orissa (Bubaneshwar, Puri et Konarak) pour finir par Calcutta (splendide, extrêmement intéressante) ? Ce serait un voyage idéal selon mes goûts, hihihi !
      Le Rajasthan en revanche, c'est effectivement très beau mais le problème est que c'est très répétitif, chaque palais a ses particularités mais au, bout d'un moment, quand on les fait les uns à la suite des autres... De plus, problème plus important selon moi, c'est que c'est trèèèèès touristique et que la plupart des touristes sont français ; donc la plupart des personnes travaillant dans le tourisme, et les rabatteurs dans la rue, s'adressent à toi en français, ce qui change pas mal de choses.

      Pour la carte, aucune des deux n'est valables puisqu'elles ne reflètent pas le contentieux mais font état, l'une et l'autre, d'une frontière qui n'est ratifiée par aucun traité. Mais c'est le problème des frontières contestées : si l'Italie contestait une frontière avec la France, les cartes françaises devraient-elles représenter cela ?

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Excellent ! mieux qu'un cours de de géopolitique. C'est édifiant à quel point les enjeux frontaliers sont l'expression d'un rapport de force qui peut amener à des conflits saingnants.
    Fine analyse, en tout cas.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Mamzellescarlette : merci ! Ce qui est inquiétant finalement c'est que presque aucune frontière indienne n'est pacifique...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. Oh la la oh la la, ma tête va exploser.... je suis un peu à la ramasse... et je vais revenir lire ça quand mes neurones seront reconnectés, car ça a pas l'air de rigoler..
    Ah les coins de terre... ça en fait faire de belles.....
    "Ce coin de terre n'a pour frontière
    Qu'un ciel qui danse et la plaine immense
    Oui ce coin de terre n'a pas de frontière
    L'amour est là pour toi et moi
    D'où que tu viennes
    Où que tu reviennes
    Si tu t'arrêtes ma porte est ouverte
    Le feu qui danse chante l'espérance"
    oui c'est du DALIDA.. bon finalement, elle aimait bien Fanfois mit. et Jaquot Langue de bois ils allaient tous faire la fête chez elle !
    la suite ici : http://www.mes-paroles.com/paroles-dalida-146/paroles-ce-coin-de-terre-7971
    bon je ferme mon ordi... promis, mais pas juré !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  9. Tout à fait ! Le Japon est excellent aussi dans ce genre d'exercices ! Eux passent sous silences certains faits gênants, mais les égyptiens détournent carrément l'histoire ! C'est comme si l'allemagne disait qu'elle avait foutu une branlée aux alliés lors du débarquement ! : )
    J'ai toujours adoré les livres d'histoire qui nous racontent les religions, la première fondé par un mec qui fait de la plongée sans eau, la deuxième par un mec qui du ski bare-foot sans vedette et la troisième par un mec qui sait ni lire ni écrire, mais qu'a écrit un grand livre : ) Le tout sans conditionnel (lolilol!)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : oui, l'histoire égyptienne revue et corrigée, j'adore (je regrette d'ailleurs de ne pas pouvoir lire un manuel égyptien, cela m'intéresserait énormément !). Le conditionnel n'est pas de mise dans certains livres d'histoire, d'autres l'utilisent mais se plantent sur d'autres choses (des cartes, des noms), d'où l'importance de connaître le manuel par coeur avant de le présenter aux élèves (pour le démolir virtuellement, et surtout leur apprendre l'essentiel : "ce n'est pas parce que c'est écrit que c'est vrai/réel/historique/juste etc."). Ton résumé est très bien vu d'ailleurs 😉 !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  10. je suis d'accord avec toi : la démarche relève d'un sens critique qui dépasse l'approche disciplinaire. L'enseignement devrait en premier lieu servir à cela : être capable de développer, par soi-même, une pensée critique.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : c'est ce vers quoi les professeurs sont censés tendre, mais la possibilité réelle de le faire en classe (temps, différences de manière de penser entre chaque élève, matériel, envie aussi) font que c'est rarement le cas. Moi, c'était mon but ultime, je finissais par m'en ficher complètement du contenu des programmes, je voulais juste qu'ils sachent lire, qu'ils sachent écrire et qu'ensuite ils essaient de réfléchir avant de parler à ce qu'ils disaient et écrivaient réellement, et de comprendre réellement ce qu'ils lisaient et voyaient. Pas facile.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  11. En effet, les ex-croissances ne vont pas dans le même sens selon le pays dans lequel tu es.
    Mais google ne devrait-il pas rester impartial dans ce cas? et si on se place dans google usa, comment sont les frontières?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Pimousse : excellente question, miss Bonbon !!! En fait, Google USA reste "neutre" et a mis presque toutes les frontières du nord de l'Inde en pointillés. Ce n'est pas vraiment être neutre dans le sens où ils acceptent donc de valider le fait qu'il y a mise en cause de ses frontières. Si par exemple l'Italie revendiquait une partie du territoire français actuel, faudrait-il pour autant mettre les frontières en pointillés ? Le faire, c'est accepter qu'effectivement l'Italie a un droit dessus potentiel... C'est complique, toute cette histoire !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *