A qui est cette couronne ?

Non, je ne vais pas t’évoquer les dérives monarchaïsantes de l’Omnicolas, quoique l’envie ne m’en manque pas. Mais là, tu vois, j’ai un peu mal. En fait, après lecture de ce billet, tu ne regarderas plus jamais une Wasa aux céréales de la même manière. Ni les bonbons durs à la réglisse.

Yue Minjun

Yue Minjun, « Untitled », 1998.

Qu’est-ce qu’on se marre… et qu’est-ce que j’ai mal !

Mes dents et moi, c’est toute une histoire. De rêves tout d’abord : très souvent, mes rêves d’angoisse mettent en scène ma famille ou bien mes dents. Je perds mes dents en mordant dans du pain, je sens mes dents se détacher, je croque mes propres dents (irrrrrrk !) ou bien je les imagine pourrir sur pied. Horrible. Et dans la réalité ? Oh, deux petites aventures dont une advenue pas plus tard qu’hier. Commençons par le commencement…

Partant au Brésil il y sept ans, j’avais dit à ma dentiste de l’époque (revêche, désagréable et agressive, mais conventionnée et à deux pas de mon appartement d’étudiante) que j’avais l’impression qu’un plombage se décollait légèrement. Meuhhh nan, je ne vois rien, impossible. Deux ou trois jours après mon retour, je croquais une Wasa. Aux céréales, c’est important de le préciser.

[Là, il faut te préparer moralement, souffle un coup…]

C’est alors qu’un bout de céréale s’est coincé sous ledit plombage décollé, je ne l’avais donc pas rêvé, et cette pression adjointe à la mastication a… cassé ma dent en deux. En plein milieu, dans la profondeur, en droite ligne vers la gencive. Aïe. Aïe aïe aïe. Sur le coup, tu n’y crois pas, ton cerveau te hurle que cela n’est pas possible tandis que ta gencive vocifère que si, la preuve est là.

Je te passe l’attente aux urgences (les dents n’en sont pas une), le dentiste en chef et les deux étudiants penchés sur ma bouche grande ouverte. Je ne te passe pas en revanche la découverte d’un médicament anti-douleur qui shoote grave dingue :  j’ai bavé et gazouillé devant Clavier jouant Napoléon toute une soirée sans rien jeter sur la télé. Incroyable.

Je suis donc allée trouver une autre dentiste, toujours conventionnée mais un petit peu plus loin de chez moi. Au hasard. Elle me reçoit le lendemain, ressemble à Sandrine Kiberlain, est douce et calme. Me confie à son collègue, spécialiste des implants. Qui regarde, jauge, s’interroge pour finir au bout d’un long temps de réflexion et d’une conversation avec ses collègues par me proposer une couronne, et non un implant (très cher pour moi, étudiante à l’époque), et voir si cela tiendra.

Chose dite, et faite. Cela tient. Pendant sept ans.

De cette expérience me sont restées trois choses (en plus de la couronne) : une terreur très rationnelle à l’égard des Wasa, le soulagement que cela ne soit pas arrivé au fin fond du Brésil, une excellente dentiste.

Sept ans plus tard, pile-poil. Fin septembre, j’indique à ma dentiste une sensation étrange d’aspiration, de phénomène de ventouse, près de la couronne. Notamment quand je mange des Dragibus, mais ça il ne faut pas le dire… Elle inspecte, me fait des radios, vérifie bien tout. Non, apparemment rien. J’oublie jusqu’à hier matin : je croque un bonbon au réglisse et… aïïïïïïe. Nan, ça n’est pas normal. La douleur devient sourde, je la connais, elle se diffuse dans la mâchoire, la pommette et même l’oreille. Jusqu’à ce que…

[Tu es toujours assis ? Souffle à nouveau un coup…]

… quelque chose me titillant dans/sur/autour de cette dent-couronne, je la pousse avec la langue et l’idée me vient qu’elle… bouge. Interloquée, je pousse avec mon index, et la couronne me reste, argh quelle sensation !, entre les doigts. Décrochée, comme si sa base était brisée.

J’ai heureusement réussi à convaincre un dentiste à Bombay que je ne connaissais pas que, ne pouvant avaler rien de solide et à peine du liquide, un rendez-vous mardi était quelque peu lointain*.

Pour toi, lecteur, je vais donc de ce pas essayer le dentiste indien…**

* Oh zut, aloooooors ! Cela m’oblige à manquer la sauterie organisée aujourd’hui par le consulat ! Mais bon, les mondanités et moi nous avons une relation très saine : la distance nous rapproche…

** La gestion de la douleur étant relativement différente ici, j’ai pris mes réserves de paracétamol, d’ibuprofène et je cherche un revendeur de morphine…



HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(0)

42 commentaires

    • @ Océane : depuis cette histoire d'il y a sept ans, je vais tous les ans, voire tous les six mois, chez ma gentille dentiste. Mais ça n'a pas suffit apparemment...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. aïeuuuuuuh!!! punaise, comme ça doit être horrible comme sensation!!
    j'espère que ton dentiste indien sera top et qu'il te soulagera sans que tu ais besoin de trouver de la morphine... :p
    d'ailleurs, à propos de morphine, j'ai appris un truc trop top hier, au boulot: les doses de morphines peuvent être augmentées sans limites pour soulager des douleurs. en gros: il n'y a pas d'effet "plateau". bon, par contre, les effets secondaires qui apparaissent ne sont pas terribles...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Chocoladdict : si, heureusement. Mais comme j'avais en tête la manière dont les médecins et infirmières avaient laissé souffrir mon petit frère avant et après son opération de l'appendicite, j'avais un peu peur.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Oh pitin..
    Bon courage.. Je suis de tout coeur avec toi
    Affronter un dentiste français je suis déjà au bord du coma..
    Alors un dentiste indien, faut carrément me mettre sous camisole chimique avant..

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Manu : merci, snif snif snif !
      Moi qui adore ma dentiste française, à un mois près je pouvais aller la voir ; le dentiste indien était bien, c'est juste que j'ai encore mal...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. tiens, c'est marrant, ma dent fendue me fait subitement très mal... (alors qu'elle est dévitalisée depuis qu'un bon dentiste s'est aperçu qu'elle était fendue jusqu'en bas... et que je souffrais pour des prunes depuis plusieurs années avec des dentistes débiles qui me juraient que non, c'était dans ma tête...)

    je vais prendre un gramme de paracétamol, tiens...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Bon bah j'espère que tu vas être vite soulagée parce que le mal de dent c'est quand même un sale c****** !
    J'espère que tu ne vas pas avoir peur des dragibus, c'est trop bon...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Solveig : hello ! Oui, toujours se méfier des Dragibus : 1) cela fait ventouse avec les dents, ce qui a des conséquences fâcheuses (la preuve !) ; 2) on croit toujours qu'ils sont plus nombreux dans le paquet qu'ils ne le sont réellement ; 3) ils se font languir quand il n'y en a plus !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Ah zut, bon courage alors, sois forte ! (tu nous raconteras, hein, promis ?! Mais non, je plaisante !)
    C'est terrible un mal de dents, tu n'arrives même plus à penser à autre chose, c'est très envahissant.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Kahlan : oui, exactement, cela s'impose à toi même avec les anti-douleurs. Bon, je raconterai peut-être l'expérience chez le dentiste. Peut-être...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. Cela m'est arrivé dernièrement mais c'était avec un petit pain suédois (donc wasa, dragibus et pain suédois à bannir)
    On m'a posé une couronne qui tiendra jusqu'à quand ?
    De l'autre côté, je devais me faire poser un implant mais vu le prix, je resterai sans dent

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angélita : ah oui, toi aussi... Il faudrait mettre une mention sur les paquets "attention, ce petit pain peut être nocif pour les dents fragiles" ! Un implant est très ncher, et si la couronne peut tenir...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Tu n'as vraiment pas de bol avec les dents ... ça me fait penser qu'il faudrait que je prenne rendez vous avec un dentiste, afin qu'il me remette la couronne que j'ai perdu il y à plus de 3 ans 😉

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. Aouch ! Tu vas manquer l'orgie de roches d'Or au consulat? : )
    Je suis de tout coeur avec toi ! j'ai connu une même mésaventure avec un plombage décollé ! mais bon, y en a qui s'étouffent avec un bretzel ! : )

    Chouyo chez le dentiste : )
    http://www.youtube.com/watch?v=B8eUGtZr4Co

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : en fait, j'ai découvert que c'était une honteuse propagande destinée à faire venir les jeunes femmes naïves comme moi. Il n'y a jamais de roches d'Or dans les soirées du consulat. Même pas celles où il y a l'ambassadeur, pourtant réputé pour son bon goût. De toute manière, il paraît qu'il n'y avait même pas de fromage la dernière fois...
      Toi aussi, on t'a fait le coup du plombage décollé ? Tu as pu sauver la dent ?
      C'était presque comme sur la vidéo chez le dentiste. Presque...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
      • Moi aussi j'étais victime de l'arnaque au roche d'or : )
        Oui, j'ai pu sauver la dent, par une jolie dentiste d'ailleurs, presque comme la patiente : )

        HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
        • @ M1 : ça craint, hein ? Cette propagande des roches d'Or a ruiné l'espoir de toute une génération. Je ne conçois plus du tout les soirées consulaires et ambassadrices de la même manière, hihihi !
          Ah, c'est toujours bien d'avoir une jolie dentiste ! J'ai eu un dentiste vraiment beau, et bien je n'étais vraiment pas concentrée sur ce qu'il faisait à mes dents...

          HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  9. OMG !!!!!
    Je suis de tout coeur avec toi, outre le mal, j'avoue avoir un peu peur pour toi. Mais comme je sais que tu es très courageuse, je ne m'inquiète pas (tu devrais tout de même prendre un RDV chez ton dentiste à paris quand tu reviens en décembre, enfin je dis ça.....)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Pimousse : en fait, j'ai effectivement pris rendez-vous en France et je vais sans doute rentrer quelques jours plus tôt que prévu. A suivre...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  10. Oh mon Dieu, C'EST UN COMPLOT INDIEN!!!!
    Je viens juste de lire ton histoire, et figure toi que moi c'est EXACTEMENT LA MEME CHOSE qui m'est arrivé pour ma dent cassée à Bombay! Machouillage d'anis seed à la fin d'un succulent curry, graine qui reste coincée dans un vieux plombage, mangeage de bonbon au REGLISSE (oui, AUSSI au REGLISSE) et croc-CRACK, aie aie aie, une moitiée de molaire en plein milieu de ma main! (Horrreur...!)
    MAIS COMMENT FONT-ILS????

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : oui, je suis sûr qu'ils l'ont fait exprès !!! D'ailleurs, hier soir, j'ai été très méfiante vis-à-vis des "mukhas" à grignoter si tu as remarqué... hihihi...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  11. Je me souviens m'être pétée une dent avec un croissant au beurre et une autre fois et une dent, avec de la carottes râpée.

    Je sais je mène une vie dangereuse.

    Le dentiste était polonais, cher certes, mais efficace.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angie : avec un croissant au beurre ??? Une chose si gentille, si douce et si mignonne ??? Oui, tu devrais être plus méfiante, effectivement ;). Un dentiste polonais ? Et ben dis donc ! En même temps, je crois que beaucoup de Britanniques vont se faire soigner les dents en Pologne : les compétences doivent donc être au rendez-vous. Cher en revanche, c'est fou, j'aurais pensé que cela ne l'était pas, ou moins qu'ailleurs.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *