Sans moi

Alors oui, tu as froid. C’est l’horreur. Les magasins ne désemplissent pas, impossible de trouver le cadeau idéal et oui, tout coûte cher. Pas d’idée pour les hommes, les enfants ont déjà tout, et qu’offrir à papa-maman après toutes ces années. Sans compter, pauvre de toi, qu’il va falloir supporter la belle-famille au dîner de Réveillon. Et si vraiment tu as tiré un mauvais numéro, au déjeuner de Noël. Voire même la Messe de Minuit.

Moi, je n’ai pas à supporter tout ça, je le vis juste par procuration sur les blogs. Il y a un vulgaire sapin mal décoré de coton au soexpatclub. Quelques décorations dans de rares magasins, ridicules parce que solitaires, ridicules quand il fait 27°, ridicules sous un grand soleil. Les choristes de l’Armée du Salut passent ce soir devant l’immeuble, vêtus de blanc, pour des chants de Noël qui n’émeuvent plus que les scénaristes des films hollywoodiens de Noël. Bien sûr, les gardiens leur disent de sonner chez moi : je-suis-Blanche-donc-catho-donc-je-donne. Mais avec moi, c’est loupé.

Ce n’est pas la première fois, cette année je ne fête pas Noël en famille. Comme mes 30 ans. Comme plein d’autres choses. Je ne verrai ni mes frères ni ma soeur. De toute manière, et ce n’est pas une pose esthétisante, je n’ai pas grand-chose pour aimer cette fête : les joies d’une garde à mi-temps, savoir depuis plus de vingt ans que ce soir-là, important dans les yeux de l’enfant que j’étais, que je serai avec l’un mais pas avec l’autre. Et ensuite, jeune adulte, devoir faire un choix chaque année. Je te laisse imaginer la culpabilité qui ne s’est jamais effacée depuis.

Noël, j’aimerais m’en ficher et m’en plaindre.

Mais cette année, j’aurais peut-être aimé les voir. Moi aussi j’aimerais me plaindre des cadeaux à faire, des repas trop lourds, de la mercantilisation à outrance, du froid, de la famille, de la belle-famille, de la joie forcée.

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

37 commentaires

  1. Je sais ce que c'est de devoir choisir ... savoir qu'on passera Noel avec l'un quand on manquera à l'autre.
    Atroce douleur...

    Mais je te fais un gros bisou.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. ben Chouchou????... ça va pas trop?
    Tu veux qu'on chante le blues ensemble? ça le ferait bien une blanche même pas catho qui chante le blues dans les rues de Bombay à côté d'une vache maigre.
    C'est drôle, on a finalement tous l'impression de ne jamais être content quoi qu'il se passe à Noël. A croire que cette fête rend tout le monde méga glauque...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Rho, moi aussi, je commence à accuser le coup. Ca va être le 4eme noel où je ne serai pas là pour me prendre la tête à table avec ma famille, mais punaise, qu'est-ce que je ne donnerais pas pour y être cette année!!!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : oui, je comprends, et en plus, à un jour férié près tu aurais pu venir jouer avec nous dans le fort danois... hihihi ! Pour le coup, j'ai la chance que Noël en famille n'ait jamais été une prise de tête, à part ma culpabilité personnelle.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Bah alors, t'as un petit coup de mou?

    Si tu veux on peut fêter Noël le 10 mars: on se ferait des cadeaux, tu mettrais un sapin dans ton séjour, Tac se déguiserai en Père Noël, tu préparais un réveillon (rien que trouver une dinde qui tient dans ton four et des marrons, ça devrait te faire passer le blues)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Ah, moi aussi, les années où je suis bloquée ici pour bosser, j'ai du mal, même si ma raison me dit que ça n'est pas si important. Eh bien si, ça l'est.
    Si tu me fais parvenir ton adresse, alors ça sera mon tour : je te promets une surprise. Et une bise + un sourire de soutien-blues tout de suite, gratuits et offerts 🙂

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. Je connais et comprends ce que tu ressens.... je l'ai vécu en vivant en Israël et comme toi je vivais les fêtes de Noël par procuration, sauf quand je venais en France pour le fêter en famille. Cette année c'est mon premier Noël en France et je suis un peu paumée, je n'ai pas mis de sapin et je cours dans tous les sens pour des cadeaux, ça me fait tout bizarre et je ne réalise pas. L'année dernière, on se mangeait une pizza sur le bord de plage... cette année ça sera le typique repas en famille.... avec mes trois enfants, ça faisait un paquet de temps que ce n'était pas arrivé.....

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Ysa : c'est peut-être le moment où le décalage va être le plus fort depuis ton retour en France, effectivement. Mais tu vas profiter de tes enfants au mieux, j'en suis sûre... 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Drôle de fête que Noël! Croyant, pas croyant: on la pare de tant de symboles...C'est le jour où la solitude pèse, comme une contagion: Noël, c'est famille; donc il faut être en famille. Aussi illogique qu'absurde, puisque même lorsqu'on vit ensemble, il faut encore plus être ensemble ce jour là...Et le lendemain chacun s'exclame "ouf, c'est fini", qu'il ait pris du plaisir ou pas!
    Toi qui a tant voyagé: est-ce seulement dans notre civilisation occidentale? Ailleurs y a-t-il d'autres moment de l'année qui ont ce poids?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Jelaipa : oui, les rites ont du mal à se faire oublier... Et c'est le cas absolument partout : les grandes fêtes se passent en famille, doivent se passer en famille, signifient "famille" en tant que tel même. Si tu n'es pas avec tes parents, tes proches à telle occasion, que tu ne fais pas l'effort ou ne veux pas participer, tu auras à gérer le regard, la culpabilisation et ta propre culpabilité. C'est le devoir être ensemble lié à tous les rites sociaux je pense.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. Je choisis tous les ans aussi et comme Toi est dans la même situation familiale, depuis quelques années c'est devenu très (trop) compliqué !
    Alors parfois, je me dis qu'une année "sans" çà ferait du bien, mais je me doute bien qu'au fond j'aurai un petit relent nostalgique comme celui qui te guette là !
    Mais bon... en vérité les fêtes de fin d'années (magasins à part) ce qu'elles ont de bien c'est l'anticipation, l'idée qu'on s'en fait chaque année. Parce qu'au final, le moment venu, ben voilà quoi...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Plume : oui, là, cela doit être encore plus compliqué ! Une année "sans" fait effectivement du bien, vraiment, dire non à tout le monde en fait. Mais là, pour ma part, l'éloignement tout au long de l'année s'ajoute et cette fois-ci... Et là, je n'ai même pas l'anticipation je t'avoue... je grandis peut-être aussi ? 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  9. Cheer up baby ! je te promets que la prochaine fois qu'on se voit (quand ??? vite !!!) je te chanterai petit papa noel. Et là t'auras envie de me pendre, ce qui n'est pas du tout 'christmassy'.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  10. comme toi, j'aimerai pouvoir me plaindre !!!
    Le dilemme...?
    Y'en a plus depuis longtemps...
    Ma famille n'a rien à foutre de moi.
    Mon père étant décédé un 21 décembre...ça fait que Noël est déjà glauque dans ma tête...
    En plus, cela simplifie le choix (si j'avais du choisir)chez qui passer les fêtes.
    Ma sœur ne me parle plus, mon frère non plus, ma mère ... c'est pas mieux, 3 textos par an, no comment !

    Donc, Noël se sera avec mes beaux parents comme depuis plus de 20 ans !
    Mes enfants sont grands, la magie de noël n'exerce plus son pouvoir dans leurs yeux !
    Mon fils ainé nous a rejeté depuis 3 mois, aucune nouvelle, on n'existe plus pour lui, on est trop cons.

    Donc Noël pour moi cette année, me donne envie de me pendre, vraiment !
    Mais bonnes fêtes à toi et ton chéri ! ;o)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  11. Fais toi un beau cadeau, très cher et qui te plait... dépenser pour Noël c'est casse bonbons... de l'utile agréable ici.... bouquins, trucs de déco qui font plaisir et qui sont beaux pour les n'enfants... qu'ils ne s'achèteraient pas un peu de la folaïlle... et nous on a tout... donc ce sera en triple voire en quadruple... boff, boff, boff... bisou Chouyo !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  12. Embrouilles familiales et chantage affectif sont les deux mamelles de Noël. Dur dur de garder l'esprit festif dans ces conditions. Je me rêve sur île déserte parfois...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Bulles d'infos : et bien j'y suis sur l'île déserte, avec Tac heureusement, et comme le chantage affectif j'ai appris à le gérer (il a bien fallu) et qu'il n'y a pas d'embrouilles familiales particulières, là, Noël me manque... Mais j'en aurais sûrement assez si cela m'était imposé chaque année, tu as raison !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  13. He, Chouyo, le secret d'une journée de Noël réussie réside dans son originalité ... Adieu, dinde, houx, gui, cadeaux et chants traditionnels.
    Pour moi cette année, Noël sera très spécial : d'abord, la veille, je fêterai l'anniversaire de mon "Rakhi Brother" On fera une entorse à la prohibition qui règne au Gujarat en arrosant cet événement d'un petit verre de Sula rouge et le lendemain, jour de Noël, nous fêterons cette journée "à l'indienne" ... Visite prévue de l'Art of Living Ashram de Vadodara. Ici en Inde, j'ai trouvé la chaleur et l'affection qui me font tellement défaut en Europe. Là-bas, il ne me reste pratiquement plus d'attaches ... c'est à la fois une grande liberté mais aussi une nostalgie, un manque qui se fait à chaque fois ressentir lors des fêtes de fin d'année ... Alors, depuis 6 ans, ces fêtes, je les passe dans un univers différent à des années lumières des sapins, des pères Noëls de pacotille et des repas plantureux ! Que cette fin d'année soit lumineuse et heureuse pour toi aussi Chouyo !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Annie : merci beaucoup !!! Tu as raison. Mais je crois que cette année, je suis en fait surtout décalée. Profite bien de ces journées, je pense que cela va être passionnant ! Et bonne fin d'année et heureuse nouvelle année à toi aussi !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  14. Je ne pars pas en Bretagne cette année. Premier Noël à Paris... eh oui, les temps changent. Mais pendant ma semaine de vacances, j'espère que j'aurai le plaisir de t'entendre via skype ! E peut-être que bientôt c'est moi qui viendrais te voir.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nane : j'espère bien !!! On va organiser ça très rapidement ! Je pars quelques jours, j'espère que tu seras encore en vacances quand je reviens, qu'on puisse enfin papoter un peu.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *