L’Inde retient son souffle – Cricket World Cup 2011/Finale

Cochin Cricket

A Fort-Cochin…

Aujourd’hui, l’Inde retient son souffle. La tension est palpable. Dans les journaux, à la télévision, dans les regards et les conversations. Suspense…

La sueur coule sur ta tempe*, ton souffle est court**, ton pouls bat la chamade***.

Parce qu’il y a une contamination radioactive au Japon, pays prétendu de la modernité et de la sécurité, et que cette catastrophe humaine et écologique aura bien évidemment des répercussions ?

Non. L’Inde s’en fiche du Japon : elle a certes fait ses gros titres du tsunami, mais parce qu’elle aussi a vécu un tsunami. On ne parle que de ce que l’on connaît. Le nucléaire, même si l’Inde négocie (toujours) pour acheter une centrale et l’installer sur une gentille faille sismique près de Bombay, cela ne concerne que le gouvernement, et sans doute même plus en ce moment. Alors, que des short people aient quelques futurs problèmes de thyroïde… Indiaaaaa, India !

Parce qu’il y a une guerre en train de se dérouler en Libye, pendant qu’un peuple tente de regagner sa liberté et un dictateur foldingue de garder les rênes ?

Non. Dès que l’Inde a pu évacuer ses ressortissants et réaffirmer à Kadhafi son soutien pour continuer les partenariats entre les deux pays, la Libye n’existe plus. Et les rebelles encore moins. D’ailleurs… où c’est la Libye ? Sachin ! Sachin ! Sachin !

Parce qu’il y a une guerre civile en train de dérouler dans Abidjan même, et l’on sait la furie et le sang qui peuvent, qui vont sans doute, se déverser sur la Côte-d’Ivoire ?

Non. La Côte-de-quoi ? Juste des Africains en fait. Et puis, ces black people, you know, un continent entier d’intouchables… Jai Hind !!!

Non, si l’Inde retient son souffle depuis quelques jours, c’est parce qu’un enjeu bien plus mondial, bien plus important pour l’avenir de la planète, de l’Inde donc !, se déroule en ce moment même à Bombay. Sous nos yeux écarquillés, les Indiens crient, hurlent même. Les feux d’artifice fusent à travers les cieux embués par l’humidité de ce début d’été. Un mot dans toutes les bouches, le regard illuminé vers un lointain, radieux peut-être…

Cricket.

Non, pas Jiminy. L’autre, le vrai cricket, le sport. Le seul ciment national de l’Inde, de Kanyakumari à Shillong, de Murshidabad (love) à Bhuj (love). Et même, et même à Bhopal (lieu d’une catastrophe chimique sans précédent) et Jaitapur (lieu de la future centrale nucléaire). L’Inde organise depuis 28 ans sa première Coupe du Monde de cricket, et elle ne laissera rien ni personne lui voler la Une. Sa Une en tout cas.

Après avoir vaincu le frère honni pakistanais en demi-finale, elle affronte cet après-midi le petit frère, le Sri Lanka.

Aucun autre enjeu ne peut survivre à ça.



Cricket in Mumbai by Chouyo

P. S. : oui, oui, tu vas me dire qu’en France c’est pareil. Que les médias français sont tout aussi chauvins. Oui. Et non… Viens lire les journaux indiens, tu verras le nombre de mots dédiés à d’autres sujets que l’Inde…

51525100

Harbhajan Singh et moi, et bien, on a… pris un ascenseur ensemble.

* Parce qu’il fait très humide et chaud.

** Trop de samosa, beaucoup trop de samosa…

*** Parce que ton taxi a failli écraser, dans l’ordre, un enfant, une vache, deux chiens (ou un seul étrangement contrefait ?), une autre voiture. Tout ça en l’espace de 4 minutes et 12 secondes.

HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(1)

11 commentaires

    • @ Pivoine : je ne pensais pas qu'ils en parleraient en France ! Il faut dire que c'est vraiment un sport que l'on ne connaît pas du tout, alors...
      Merci d'avoir pensé à moi, hihihi !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(1)
  1. aaaaah LE cricket,quelle énigme...je n'y cromprend pas une once de règle du jeu, je ne cherche pas non plus a y comprendre quoi que ce soit,remarque...moi et le sport ...d'ailleurs j'ai du me marier avec le seul indien pour qui le cricket est totalement inintéressant,chic!
    Les médias indiens sont consternants n'est-ce pas?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(1)
    • @ Zaneema : hahahah, tu as effectivement trouvé un des seuls Indiens dans ce cas-là ! Et malgré tout, je pense qu'il était heureux de la victoire, non ?

      HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(1)
      • Y s'en fout ,je crois qu'il sait meme pas le résultat,il s'en tamponne le coquillard !

        HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(1)
  2. C'est vrai qu'en voyant Lagaan j'avais cru un moment comprendre les règles. Et puis... ben non, en fait.
    Ce choix de tout oublier au profit d'une baballe, c'est un peu panem et circenses...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : et c'est la même chose quand il y a un enjeu foot en France...
      Et même en m'étant penchée sur les règles, j'ai encore un peu du mal je t'avoue 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Je n'ai jamais regardé un match.
    Cela peut se comprendre qu'ils ne parlent que de ça.
    Tu sais aussi bien que moi qu'en France on étouffe les grosses affaires par des évènements sportifs ou sans conséquence

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angélita : c'est vrai, mais l'intérêt pour le cricket en Inde dépasse de très loin même l'intérêt pour le foot en France. Et la presse indienne se caractérise tout de même par son chauvinisme : quoi qu'il se passe ailleurs dans le monde, les pages "International" sont très peu nombreuses, voire absentes.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *