From a tropical world…

Il y a de la vadrouille dans l’air, je le sens.

A côté de moi, un sac qui se remplit, un autre aussi. Quelques habits (seulement quelques ? Non, plus…), des vernis à ongles. De petites choses étranges, noix de cajou goanaises, carnets de cuir rajasthani, thé indien… Un passeport, deux ou trois livres. Un appareil photo.

Souvent, quand la vadrouille arrive, l’excitation et la fatigue se succèdent. L’excitation de planifier des moments fous, d’oser ce que le quotidien ne permet pas. La fatigue de changer de rythme à nouveau. Chercher ce qui est sous la main et presque oublier ce qui est devant soi.

Et avoir des questionnements profonds : que vont faire les geckos quand je ne serai pas là…

Mais ce matin, au lieu de ressentir cet étonnant mélange d’efficacité, quoi où qui quand comment, d’excitation (HIIIIIIIIIIIIIIIII !!! Je vais te voir toi, toi, toi et toi aussi !!!) et de flemme absolue pour me décider entre les ballerines noires et les ballerines marron (je prends les deux paires, c’est plus simple), j’ai pris mon temps. Et j’ai rangé et préparé mes affaires avec une nonchalance toute tropicale.

Et là, dans la chaleur ambiante, l’humidité, la jungle de plantes à mes fenêtres, les perroquets qui piaillent dans les arbres, je me suis surprise à fredonner… Les notes sont venues d’elles-mêmes, de très loin.

C’est drôle comment certaines chansons te marquent définitivement. Plus drôle encore de prendre conscience que certaines ont créé un véritable univers en toi. Que les mots, les images, le rythme même t’ont emplie au point de façonner un rêve que tu gardes en toi, que tu caresses, que tu savoures…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

10 commentaires

  1. Et encore un bien bel article (kesquetecrisbien...) + découvert - honte a moi qui ne la connaissait pas - la chanson du jour.
    Bon voyage et revient vite écrire !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Antoine@Bangalore : merci, vraiment !
      Une chanson tellement Higelin et qui fait, donc, tellement de bien !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Moi, je dis que quand Chouyo n'est pas là, les geckos dansent.
    (bon, elle était facile celle-là!)
    Bonne vadrouille en tout cas! Profite!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : finalement, j'ai toujours deux phases, celle où j'accumule tout ce que j'aimerais prendre, et puis celle où j'enlève tout ce qui est inutile. La deuxième partie prend plus de temps... 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *