De la multitude indienne

Mumbai Haji Ali Juice Center Crowd

Le meilleur jus de fruits frais de la ville se mérite le dimanche soir,

quand tout le sud de Bombay vient prendre le frais et prier Haji Ali…

C’est une chose qui peut rebuter en Asie. La foule, dense, qui se marche sur les pieds, se pousse, se bouscule, personne ne fait attention à l’autre tant chacun veut arriver à son propre but, son unique préoccupation. Moi, j’adore. Je m’y glisse, je m’y faufile, je m’y plonge avec délices.

Et particulièrement la foule indienne… Certes je l’évite dans les temples et les pèlerinages, et les grands déplacements d’un quai à l’autre dans les gares, tant les piétinements à coup de 150 morts sont habituels en Inde. Mais la foule indienne a une originalité que j’apprécie : beaucoup moins dense, visuellement beaucoup moins impressionnante que la foule d’Extrême-Orient. Une heure de pointe à Shanghai ou à Pékin, à Hong Kong, Taipei ou Tokyo, et tu expérimentes le tsunami humain. Sans doute du à la grande similitude des tailles, de la couleur de peau et des cheveux en Chine, à Taïwan, au Japon. L’impression qu’une vague noir/blanc en costume de ville noir/blanc te submerge.

Rien de tout ça en Inde, la multitude y est mouvante, plurielle, passionnante parce qu’elle n’uniformise pas mais met en exergue toutes les disparités de l’Inde. Invisibles au premier abord, l’impression d’une foule compacte mais en y regardant de plus près… Aucun costume n’est semblable en Inde, aucun uniforme pour aller au travail. Les hommes d’affaires bien habillés ont la chemise rose, à rayures bleues, à carreaux jaunes, rentrée dans le pantalon. Les autres ont la chemise sortie du pantalon, à l’indienne, blanche, ou jaune pâle ou bien de couleur sombre. Et le jeune de porter un T-shirt bariolé voire rose fuchsia. Les femmes en saris multicolores ou marron poussière, les salwar-kameez de l’arc-en-ciel, les jeunes filles en jean et tunique colorées.

L’Inde ne connaît jamais l’uniforme, en quelque matière que ce soit. Et j’aime ça.

Pallu remonté sur les cheveux, dupatta ramenée sur la poitrine, casquette, gandhi topi, bonnet crocheté musulman et parfois, avec un peu de chance, le haut bonnet parsi de velours soyeux ou la coiffe au bord ouvragé de dentelles doré des Sidi de la ville. Tu ne peux t’ennuyer dans la foule indienne, à aucun moment. Tu ne peux que regretter de ne pas avoir le temps de décrypter ces costumes, ces gestes, ces comportements et ces regards.

Et quel meilleur endroit que la plus grande gare de Bombay, à l’heure de pointe (entre 8h et 22h en gros…), pour comprendre cet effet de masse, l’Inde, cette grande puissance hétéroclite…

Viens, prends ma main, suis-moi…


VT midi
by Chouyo

[La vidéo tangue un peu, et survole trop vite, je l’ai prise un peu inopinément : je ferai mieux la prochaine fois !]

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

13 commentaires

  1. Youhou,je suis la prem's!
    Je me souviens d'une très longue attente sur un quai de gare a bombay,un spectacle envoutant.Je m'amusais a décoder tout ce petit monde,j'y ai vu mon premier parsi en vraie tenue,et mon énième nettoyeur d'oreille public.Un grand moment!
    Ce que j'aimerai etre avec toi dans cette ville que je ne connais pas bien.Je me souviens encore de ton poste sur du qawwali dans je ne sais quelle mosquée,mon reve!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : mouahahah ! Bravo !!! 🙂
      Souvent, on pourrait rester des heures dans les gares pour voir les gens qui y passent, mais en Inde ce serait des jours et des jours pour comprendre tout ce qui s'y passe et tout ceux qui y passent ! Le nettoyeur d'oreille public, tu m'y fais penser, je n'en ai jamais parlé ici !!! J'imagine l'enthousiasme et le plaisir que tu as ressenti à cette attente au final 🙂
      C'était un qawwali à la mosquée Haji Ali, près de chez moi... je crois que je vais y retourner, filmer ces chants 🙂
      Merci pour tes commentaires chère Zaneema, tu as un regard de l'intérieur et de l'extérieur qui me rassure, me confirme, cet agacement et cette excitation pour l'Inde 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ MaO : ah ben ça, je ne sais pas ! Peut-être qu'il n'y en avait pas ce jour-là, peut-être que tu regardais autre chose ? Je ne suis pas sûre d'avoir des photos mais je vais essayer d'en faire rien que pour toi 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Il ne faut pas souffrir d'ochlophobie pour aller en Inde ^^
    Putain un Juice Center?? : ) y en a qui vont pas aimer : ) mouahahaha http://tinyurl.com/66uvqmo

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : oh non, ça c'est certain ! Je pense qu'une crise de panique se déclencherait presque dès la sortie de l'avion ou en tout cas en sortant de l'aéroport pour prendre un rickshaw... la masse des chauffeurs tendant le bras vers toi, t'interpelant, venant vers toi est à peu près comparable à la foule sur la photo... Même chose pour les personnes claustrophobes ou agoraphobes, je pense que l'Inde n'est pas une destination facile... 🙂
      Mouahahah ! Elle est grandiose cette photo ! 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Pivoine : oui, et là je crois qu'en Inde et dans la plupart des pays asiatiques c'est un problème... De la sortie de l'aéroport aux visites, aux marchés, aux gares, aux magasins, la foule peut être tellement compacte et tellement rapidement que l'on peut vivre se sentir perdre pied...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Pour ma part, j'ai surtout aimé l'observer cette foule indienne.
    Lors de notre séjour, nous sommes passés trés rapidement à Calcutta et avons passé pratiquement une 1/2 journée à la mythique gare centrale , assis , à observer la foule ...on aurait pu aller visiter un peu plus la ville mais on avait l'impression de capter beaucoup dans cette gare qu'à déambuler, sous 40°, dehors.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Isa : Calcutta est une ville sublime et passionnante, mais pour seulement une demi-journée, vous avez eu raison de vous poser, à la gare ou ailleurs, pour regarder la vie indienne s'y dérouler. C'est un endroit étrange que cette gare de Calcutta d'ailleurs (vous étiez à la gare principale ou à Howrah ?)...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *