En Inde, sortons couverts

Premson's Umbrellas

J’ai envie de te parler plastique.

Plastique doux, plastique fou, mais plastique joueur pour sujet sérieux d’abord.

Le HIV s’est répandu comme une traînée de poudre en Inde essentiellement dans le sud et l’extrême nord-est, et 2,4 millions de personnes y vivent avec le virus (c’est peu proportionnellement à la population indienne, mais l’Inde est le troisième pays le plus touché au monde), contracté à 80% par relation hétérosexuelle. La spécificité de l’Inde ? La contamination ultra-rapide de populations n’étant pas considérées à risque, souvent par les hommes mariés, devenus des passerelles pour le virus par leurs relations avec des prostituées ou d’autres hommes (attention, je ne parle pas d’homosexualité mais de… comment dire, passe-temps viril pour attendre le mariage ou pallier les déceptions conjugales ?). D’intenses campagnes ont touché les populations défavorisées et ont conduit à une baisse significative du nombre de contaminations, et à l’utilisation plus massive du préservatif.

Qui, pourtant, n’a qu’un droit de cité très réduit parmi les élites indiennes. Des amies le confirment : il semble fort difficile de faire porter un bout de caoutchouc aux mâles indiens. Et l’on se retrouve devant le fameux paradoxe mis en lumière par le foeticide des filles : les élites en Inde ne donnent pas vraiment le bon exemple. Donc malgré les publicités plus attrayantes de ces dernières années, et de timides campagnes presque visibles dans les médias (il ne faut exagérer, le sexe reste un sujet tabou), le préservatif n’est en rien une évidence. Et je revois encore le regard effaré d’un ami me racontant comment une amie indienne lui a dit au moment où il sortait un préservatif pour passer à la phase suivante des galipettes : « no, no, that’s OK, I don’t need you to wear a condom » . Là, il a pensé très très fort : « Yeah, that’s perhaps why I prefer to wear it… » .

Toujours est-il qu’à l’exception du pénis, le plastique recouvre tout le reste en Inde. Si une politique anti-sacs se met progressivement en place dans les magasins, les emballages plastique ont encore de beaux jours devant eux. D’ailleurs, chez soi, l’habitude est d’emballer tous les aliments dans des tupperwares, dans les placards comme dans le frigo, et mieux : les meubles et objets sont aussi souvent recouverts de plastique ou de tissu plastifié, avec parfois dentelles intégrées. La télécommande, la tête de fauteuil ou le dessus de canapé… Et dans les voitures neuves il n’est pas rare de garder le plus longtemps possible le plastique protégeant les sièges et les appuie-tête. On pourrait croire que ce sketch de l’excellente série Goodness Gracious Me exagère mais il est vrai d’un bout à l’autre… Il n’y manque en fait que les nombreuses boîtes de rangement, pour vêtements, bijoux, chaussures, en tissu plastifié à petites fleurs…

Oui, le plastique, c’est fantastique.

Mais j’avoue qu’il y a une chose pour laquelle je suis heureuse de trouver du plastique ici : ce sont les pochettes plastifiées et les petites boîtes transparentes. De toutes les tailles, de toutes les couleurs, et c’est en période de mousson une chose absolument indispensable. Parce qu’il pleut des trombes, réellement, et que n’importe quel objet dans un sac ou une poche finit par être trempé en quelques minutes. Et cela finit par ne plus rien avoir de drôle quand ta clef USB, ton téléphone portable, ton agenda, ton carnet, ton livre, prennent l’eau à devoir les essorer (et va essorer une clef USB…). Je ne parle même pas de l’ordinateur, de formulaires importants ou d’un appareil photo. Ou même de l’étole qui te sert à te couvrir quand, trempée par la pluie, tu te retrouves dans un restaurant frigorifié par l’air conditionné… Alors on emballe tout : carnets, livres, ordinateur, cahier. Et clef USB bien sûr !

Parce que oui, rien ne protège mieux de l’eau que le plastique…

Pochettes

Surtout quand tu prends une photo comme celle ci-dessous. Petite précision culturelle : les bus indiens ont l’obligation semble-t-il de rouler à une vitesse deux fois plus élevée que la limite autorisée. Ils doivent impérativement passer en accélérant dans les flaques d’eau, de plus en plus profondes à mesure que la mousson avance (ici, c’est une des rues les plus fréquentées de la ville, vide en ce jour de déluge, tu vois l’état du revêtement sachant que des travaux ont du être entrepris il y a quelques mois seulement) et bien évidemment en passant le plus près possible de cette Occidentale accroupie pour prendre la photo…

Ce jour-là, j’aurais pu y laisser mon ordinateur, mes livres et mon téléphone (et la fameuse clef USB). Au final, je n’y ai laissé que ma pudeur : j’ai joué au pantacourt et T-shirt mouillés tout le reste de la journée…

Mumbai Potholes

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

18 commentaires

  1. Excellent article sur les couvertures en plastoc de tous genres !!! j'adore ta façon de passer du grave au léger... Et cherry on zeu cake, ta photo est assortie à ta bannière.

    Et la vidéo trop poilante !! bon je l'avoue, je fais mon coming out.... je suis bharat house pour les boites dans le frigo !

    sympatoche tes ptites pochettes pr l'ordi et le reste. l'humidité ne passe pas par la fermeture éclair (dont une partie est souvent en tissu) ? tu trouves ca partout en Inde ? m'en acheterais bien prochaine que j'y passe (2012 pas avant ...).

    aller, je te twitte, je te bloggue, et je te facebooke ! 🙂

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Moushette : ouiiii, j'ai trouvé aussi que la photo rendait bien avec la nouvelle bannière, hihihi !
      Mais... moi aussi ! C'est beaucoup plus pratique pour ranger dans le frigo et le maintenir propre 😉
      L'humidité doit passer par les femetures-éclair mais moins de toute manière que si je mettais tout ça dans une pochette en tissu, ou dans rien du tout 🙂 Oui, je pense que tu peux en trouver dans toutes les petites échoppes qui font papeteries, c'est souvent vendu au même endroit que les cahiers, carnets, stylos !
      Merci beaucoup !!!

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Ah les fameuses pochettes en plastique qui ont sauvé mon appareil photo en Ardèche! Je les adore!

    (J'imagine bien le boulot pour parler de préservatif - et donc de sexe - en Inde ...)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Shaya : ah oui, c'est vrai, hihihi ! Je t'en ramène de plein de tailles (mais pas de toutes les couleurs : des roses uniquement 😉 ) !
      Oui, je crois que c'est un sujet encore difficile à aborder...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Sur France24, ils ont fait plus original, ils ont compilé capotes, HIV et transsexuels en Inde, c'est plus original ...
    Je vois que tu sors bien couverte toi ^^ t'as prévu de faire de la plongée sous-marine? : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : oui, j'ai vu le reportage ! Effectivement 🙂
      Moi, absolument ! Et j'ai même prévu les bouteilles remplies non d'oxygène mais de fresh lime soda, évidemment 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. (argh, maintenant je l'ai dans le crâne ! http://www.dailymotion.com/video/xcir53_elmer-food-beat-le-plastique-c-est_music )

    Ta capacité à mêler sérieux documenté et édifiant à ton humour tout pointu me laissera toujours admirative (et hilare... cette vidéo m'a rappelé certains travers de ma mamie !)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : je suis absolument désolée, vraiment... hihihi !

      Merci beaucoup, ce que tu me dis me touche vraiment 🙂 Et j'aime bien les travers de ta mamie, cela me rappelle aussi la mienne 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Oui,le plastique c'est super chic,quitte a revendre les ustensiles séculaires en bronze ou cuivre pour en acheter des tous beaux en plastoque coloré!
    Je mes souviens des inscriptions le long des "routes" ladakhi a la peinture jaune "use condom","be faithful to your wife""no hiv no hiv"tout comme celles"no drugs,no alcohol when driving"meme au fin fond du Spiti!Inscriptions destinées au chauffeurs de camions principalement parait -il.Mister India me disait récemment que les capotes étaient disponibles gratuitement chez......le barbier du coin (clientèle masculine par excellence!)
    Et en Himachal je n'ai jamais eu de sac plastique où que j'aille,il y a tout un systeme de recyclage de journaux,que les femmes ou les jeunes transforment en pochettes qui sont rachetées au poids et que l'on récupère avec le kilo de tomates ou les paquets de gateaux(goodday aux pistaches ,par exemple ;)...Il est strictement interdit de distribuer des sacs plastiques et pour une fois meme la corruption n'y peut rien!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : ah oui, le plastique c'est la modernité (je crois qu'on est passé par là il fut un temps en Europe 😉 ) !
      Ce sont effectivement surtout auprès des routiers qu'il y a vrai travail de protection et de prévention à faire, comme en Afrique par exemple. A chaque fois, j'adore quand tu évoques ces souvenirs !
      Le système des sacs en papier journal recyclé s'est diffusé dans beaucoup d'endroits en Inde maintenant, et pour le coup, ça tient bien et c'est une très bonne idée ! Une très stricte politique anti-sacs plastiques a été mise en place depuis quelques mois, ça devrait porter ses fruits progressivement 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. tu m'as fais découvrir un super programme bien marrant!!!je m'en vais creuser un peu plus je sens que j'ai raté quelque chose!Merci

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : tu ne connais pas ??? Mais oh bon sang !!! Tu vas adorer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et Mister India encore plus je crois 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. L'ignorance vis à vis du VIH n'est pas près de se résorber : demandez à un jeune ado (disons 12 ans) s'il en a entendu parler. Visiblement le sida est aussi tabou que le sexe en famille et en classe.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Adrak : c'est vrai que je n'ai pas eu l'occasion de lire à ce propos, ou d'aborder le sujet avec des enfants en Inde, mais si le tabou chez les profs est à l'image du tabou dans le reste de la société et dans la plupart des médias (et je pense que c'est le cas), il y a effectivement encore énormément de travail !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ MamzellecarnetO : hihihi ! Non, j'ai du le sortir... mais heureusement que je l'ai rangé à temps, parce que le bus est passé à toute vitesse dans l'énorme flaque à côté de moi, et là, c'en était fini de mon appareil 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Bombay Magic : merci 🙂 Non, pas dessiné, trouvé et adapté (et impossible de trouver le graphiste qui l'a fait d'ailleurs).
      Absolument... les derniers travaux ont du en plus être faits juste avant la mousson... hum... 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *