Un Abécédaire de l’Inde

Quoi de mieux qu’un abécédaire pour faire comprendre l’Inde… Alors, comme à l’école, on reprend tout de A à Z.

Bombay Ecoliers blog

Est-ce que tu étais aussi sage toi ?

Et ce gamin, là, à gauche, il m’émeut plus que tous les autres…

A comme aam

Aam, la mangue en hindi, est le fruit indien par excellence. Et les mangues indiennes de l’espèce Alphonso sont les meilleures du monde : je le dis, les Indiens le disent, que te faut-il de plus pour courir à la seconde à ton épicerie pour réclamer la Déesse des Mangues ? Soit dit en passant, si tu ne t’es pas trémoussé(e) à moitié nu(e) en faisant dégouliner le jus d’une mangue pressée dans ta main en dansant sous une pluie de mousson, c’est que tu as totalement raté ton séjour en Inde…

B comme bruit

Plus tu en fais, plus c’est un signe de bonne santé. Toute occasion exige de faire du bruit dans une quête de maximisation de l’élément sonore : j’ai fini par me dire que l’Indien est un homme-orchestre. Traîner des pieds, claquer la langue, klaxonner en stationnant, avoir des touches musicales non seulement sur son téléphone mais aussi sur sa calculatrice, exiger d’avoir un DJ au milieu d’un restaurant qui passe déjà de la musique à fond et y ajouter la musique diffusée par son portable. Ergo, moins tu fais de bruit, plus c’est le signe que tu vas mal. Alors on vient se coller à toi en faisant le plus possible de bruit pour te remonter le moral ! Car le bruit, c’est avec un B comme Bonne humeur et Beaucoup de Bonheur, c’est la vie, le bruit est altruiste et thérapeutique, le Bruit c’est le Bien !

C comme Chhatrapati Shivaji

« WelcometoChhatrapatiShivajiInternationalAirportLocalTimeIsOneAMOutsideTemperatureIs35°Only ». Chhatrapati, c’est le grand héros du Maharashtra mis à toutes les sauces, aéroport, gare, bâtiments, statues, je suis d’ailleurs un peu déçue qu’il n’existe pas un plat ou un snack qui porte son nom. Genre le Shivaji Paneer ou le Chhatrapati Puri. Son nom signifie « celui qui porte une ombrelle »… on ne rigole pas… Parce que Chhatrapati, même s’il a un nom imprononçable et qu’il porte une ombrelle, on n’a pas le droit de se moquer de lui…

D comme Delhi

Teeeeeeeeeeeeeeellement moins bien que Bombay. Delhi tu vois, c’est le gouvernement, les fonctionnaires, toussa toussa, des gens froids et mesquins, alors que Bombay c’est la chaleur des coeurs et des corps, c’est Bollywood, Marine Drive et Amitabh-sadiyon-ke-liye ! Bangalore ? Oui, c’est pas trop mal, des informaticiens un peu bouseux tout juste arrivés de leur campagne, mais de bons informaticiens quand même. On ne crache pas sur les informaticiens, ce sont ceux qui n’ont pas eu la chance de naître dans une famille qui les prédestinait à être médecins ou juges… Et Chennai, ouhhhla, les brahmanes rigoristes, trèèèèèès intelligents. Pas très drôles. Sans doute un rapport avec le fait qu’ils mangent très pimenté. Sérieux en tout cas Chennai, très sérieux. Et Calcutta ? Nan, connais pas Calcutta…

E comme érection

L’érection est omniprésente en Inde. Elle se porte dans les pantalons, en bijou autour du cou, elle s’affiche au centre des temples, sur les murs et les statues. Mais sûrement pas dans les films ou dans les livres. Je ne sais même pas de quoi tu parles. L’érection c’est bien, mais le s*** c’est mal. L’érection n’est pas du sexe, c’est de la religion. Donc c’est vraiment vraiment bien.

F comme Fresh Lime Soda

Le remède à tout. Si tu as trop chaud, mais aussi trop froid, et puis quand tu as un mal de ventre ou le mal du pays. Et c’est bon contre la fatigue d’un voyage trop long et ça requinque après une sieste. On dit même que le fresh lime soda a sauvé des vies… et, entre toi et moi, il paraît que les Chinois ont essayé de voler la recette… mais ils n’ont jamais réussi, bien sûr.

G comme Gandhi

C’est le gars que dans toutes les villes d’Inde on appelle “èmji” (M. G.).

Dis-moi ouiiii, M. G., wohohoho…


H comme Himalaya

Le séjour des dieux. Ou tout au moins des jeunes mariés. Ce qui est presque pareil puisqu’ils font vibrer l’Inde autant les uns que les autres. Les jeunes mariés vont dans les stations de l’Himalaya, désormais spécialisées dans les honeymoon packages, pour être enfin seuls, loin de la famille et de la belle-famille envahissantes qui leur souhaitent avec émotion et larmes un voyage de noces bénéfique. Prolifique même. Petit conseil : si tu comptes y passer tes vacances, fais attention. Il doit y avoir un truc dans l’eau, parce que toutes les femmes qui en reviennent doivent se rendre à l’hôpital au bout de 9 mois…

I comme Aishwarya

Il y a un « i » dans ce nom, mais tu te demandes à chaque fois où…

Bombay Ecolières blog

J comme Jay

Un prénom. Qui n’en est pas un parce qu’il s’agit en fait de la prononciation anglaise de l’initiale « J. ». Qui peut être l’initiale de rien du tout, comme il arrive parfois dans les noms indiens : « R. J. Krishna » peut vouloir dire « Ram J. Krishna ». Alors tu demandes : « et le J., c’est pour quoi ? », et la personne te réponds : « Pour rien ». Et te dit de l’appeler Jay. Logique…

K comme kurta

Cette tunique indienne couvre les bras, la poitrine, le ventre, et masque aussi les fesses, les cuisses, enfin tout ce à quoi tu n’as pas encore pensé mais que le tailleur indien aura prévu pour toi. Ton placard en est rempli, la kurta longue brodée, la kurta courte de dix-huit couleurs différentes, la kurta à manches longues et celle à manches pas trop courtes, la kurta qui te serre après un abus de cheese naan et la kurta-sac dans laquelle tu te glisses avant de voyager. La kurta est ton amie jusqu’à ce que tu aies franchi les frontières de l’Inde : après, tu en fais de la charpie tellement tu n’en peux plus.

L comme lent, très lent

Le train en Inde avance à 50km/h. Avec parfois des pointes heureuses à 52km/h quand le vent le pousse. Mais pas plus. Ce qui est relativement pratique pour : 1) regarder le paysage, 2) compter les heures de train en fonction du nombre de kilomères (Delhi est à 900km ? Tu mettras 18 heures minimum), 3) converser avec les autres voyageurs, affables et bavards, et notamment sur le sujet du mariage (voire « Y »). L’IRCTC (les chemins de fer indiens) a d’ailleurs pensé à tout pour que tu puisses profiter au mieux de ces amples conversations, en ajoutant un nombre d’arrêts qui oscille entre 28 et 75 en fonction du trajet, ainsi que nombre d’incidents propres à ralentir encore ton train (glissement de terrain, vaches sur la voie, erreur d’aiguillage…) pour te permettre de comprendre au mieux la famille indienne étendue, les cousins de la grand-tante de l’ami d’enfance de ton compagnon de voyage habitant comme par hasard pas loin du filleul de la soeur de ta mère. Et ça, tu ne peux que remercier le train indien de te l’avoir fait découvrir… le monde est petit, que veux-tu…

M comme moustache

Consubstantielle à l’Inde, la trépidante et dynamique recherche médicale indienne en créera un jour une hormone à part entière : la moustachstérone. Touffue ou raide (je parle de la moustache), brillante ou vaporeuse, rutilante et lisse (je parle toujours de la moustache), on bichonne la moustache, on la soigne, on la customise. Limite si on pouvait lui mettre un klaxon on ne s’en priverait pas !

N comme No problem

CQFD

O comme a

Le « a » peut-être mutant en Inde, surtout quand tu voyages dans l’Est du pays. Là, plus personne ne comprend ta prononciation, toi qui croyais avoir enfin compris comment se prononcent les noms, plus rien ne marche. Le taxi te fait les yeux ronds, les vendeurs détournent la tête, les gens à qui tu demandes le lieu le plus connu du coin te disent qu’ils ne connaissent pas. Et tout à coup, tu entends un serveur dire « no rasgulla in Kolkatta… but we have rosogulla ! ». Le « a » au Bengale devient « o » : oui, je sais, c’était déjà pas assez compliqué comme ça…

P comme proximité

Rime avec promiscuité. Dans lequel il y a « ui » comme dans bruit… Coïncidence ?

Q comme c**

Ah non, ça jamais. Le c** c’est du s***, donc c’est mal. Alors que l’érection c’est bien. Tu ne suis vraiment pas…

R comme Ravi Shankar

Ravi Shankar est mort. Le musicien, oui, il est mort. Et les journaux occidentaux de s’empresser d’être les premiers à publier la notice nécrologique, avec force effets de manches, superlatifs et réflexions profondes sur la perfection à laquelle il avait élevé son art. Sauf que « Ravi » c’est un peu « Paul » en Inde, et « Shankar » ce serait « Martin »… voilà voilà… Un « Paul Martin » indien est mort. Malheureusement pour ces journaux peu scrupuleux, ce n’était pas le « bon » Ravi Shankar : c’était un autre musicien dont ils n’avaient rien à faire. Les petites farces d’un pays d’un milliard d’habitants…

S comme same…

same but different. Il fallait que ce soit dit à un moment.

T comme tchtitttt

C’est un tchittt dur et soudain lancé derrière toi dans les rues indiennes. Et, alors que tu te retournes pour tancer le malotrus qui ose reluquer tes fesses et exprimer son approbation par ce claquement de langue, tu l’entends résonner de l’autre côté de la rue, puis encore un peu plus loin : quoi ? ils s’y mettent à plusieurs ??? Et puis tu te rends comptes que ces hommes portent 18 kg sur leur tête et 53kg à bout de bras et qu’ils aimeraient bien que tu les laisses passer… Cette fois, ton popotin n’a rien à voir.

Udaipur

Udaipur c’est trendy : non seulement tu y rencontres des backpackers atteints de tourista au dernier degré mais en plus tu peux dormir dans l’hôtel le plus luxueux et le plus cher d’Inde. D’où tu admireras un lac à sec onze mois sur douze. Tu pourras te battre avec les vaches affalées au milieu des rues et les moucherons se disputant l’espace restant entre les vaches ! Mais naaaan. Enfin, si, tout ça est vrai, mais on adore quand même Udaipur. Surtout que c’est le seul vol pratique partant de Bombay pour le Rajasthan…

Vaches

On en parlait. Elles étaient là avant, elles seront là après. Elles sont partout. Même derrière toi…

Walter Scott

Aucun rapport avec l’Inde. Et c’est assez fou quand même quand on y pense. Je me demande s’il y a une vache sacrée dans son œuvre…

Xoxo

Le langage sms est trop haïpe en Inde. Tous tes messages en sont truffés, même tes mails. Et plus il est américanisé, mieux c’est. Et s’il est rehindisé après avoir été américanisé, c’est encore mieux. Ce qui donne des messages sibyllins tels que : « C U tom @ anjna beach, dat wl B Gr8 ! Dnt frgt klfi R booze ! »

You married ?

La question incontournable qui débute une conversation, meuble la conversation, clôt la conversation. Surtout si tu n’es pas marié. Et surtout si tu es dans le train (voir « L »).

Z comme zzzzzzz…

En Inde, on dort partout. Sur un siège, à même le trottoir voire à même la rue, même sur un tas d’ordure. Et surtout s’il y a beaucoup de bruit. Car le Bruit, c’est le Bien, n’oublie pas…

Bombay Ecoliers 2 blog

Tout compte fait, vous ne devriez pas me confier vos enfants…

HIIIIIIIIIIIII !!!(1)Boah...(0)

7 commentaires

  1. super..Mais pour Chennai il ne faut pas oublier la musique Classique et "music season" en décembre et Bharathanaatiyam..

    Connais tu Paul Scott ? Raj quartet ( Les joyaux de la couronne etc..)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. excellent post!!!hihihih!
    ça me rappelle le dictionnaire amoureux de l'Inde!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. "O comme a..."
    Ah, ben voilà ! J'ai enfin compris pourquoi ici on a du topiaco et du cocoa !!!

    Je me demande juste où sont les kaolos...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Bonjour,
    J'aimerais avoir votre autorisation pour utiliser la photo "bombay écoliers 2" lors d'une activité que je vais proposer à des jeunes collégiens français autour du téléphone portable. Ce sera fait de façon bénévole, dans le cadre du ONG de solidarité internationale, le CCFD-Terre Solidaire. Le but du jeu est de faire vivre les jeunes dans la peau d'un autre jeune, quelque part dans le monde, et d'observer son usage du téléphone portable. Une des situations est un collégien en Inde, d'où ma recherche d'une photo de collégien indien.
    merci d'avance pour votre réponse et votre compréhension.
    Bien cordialement
    Sylvie

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *