Sketch your mind

Je l’ai raconté ici, j’ai toujours dessiné.

Dans tous les coins d’agendas et sur les pages de cahier, sur un carnet en voyage pour expliquer ce que je cherche quand je ne parle pas la langue du pays, pour expliquer surtout à quelqu’un où se situe un lieu, comment s’organise telle chose ou comment fonctionne tel système… je DOIS dessiner.

J’en viens ainsi à avoir ceci au milieu d’un carnet cette mise en chèvre de ce qui distingue le pashmina du cachemire

Chèvre à pashmina

Les habitudes restant, il est évident qu’en cours j’ai énormément de mal à résister au dessin.

Non mais aussi… avoir un tableau entier rien que pour moi !!!

Je fais participer à l’oral, je mets en activité, je note des concepts-clefs au tableau, j’écris aussi. Je résiste, avec force et bravoure !, jusqu’à ce que… je craque. J’ai besoin, moins pour les élèves que pour moi je l’avoue, d’appuyer mon discours sur le dessin : l’idée générale, flécher ses causes, pointiller ses conséquences, un peu de couleur et des ronds et des cadres et des flèches à nouveau, hachurer, barrer… J’en suis venue à me dire que ce type de notes dessinées, tenant plus du sketchnoting que de la carte heuristique ou mind mapping, me permet d’accompagner mais peut-être même de créer mon raisonnement.

Mind Mapping

La géographie se prête très bien à ce type de schématisation de la pensée (chose confirmée jusqu’à l’agrégation). Bon, bien évidemment, surtout quand on sait de quoi parle le cours : processus de déforestation en Amazonie, brûlis, pâture, culture productiviste de soja, dégradation de l’environnement etc. Oui, le mouton discrédite un peu… et en même temps, je crois que les élèves ont retenu.

Je vais bientôt aborder la Révolution française.

Je sens que l’on va rire quand l’inspiration va fuser pour figurer Louis XVI, la Bastille et les sans-culottes…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

5 commentaires

    • @Enraje : oui, absolument ! Et je ne suis pas convaincue pour l'instant par le style des Tableaux interactifs, que je trouve plus lent, moins spontané. Attendons encore un peu que les progrès en fasse quelque chose qui glisse aussi bien que le Velleda et aussi vite que la pensée !!! 🙂

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *