Terre brûlée… nouma… nouma nouma yé…*

Rêveuse et minutieuse, la préparation de l’été prend du temps.

Jongler avec les prix, les dates, les possibilités, les itinéraires, les envies surtout. Et comme devant un gigantesque buffet gourmand, car tout m’est possible et tout m’attire, je choisis… les semelles au vent, rompre avec l’univers quotidien au rythme effréné, aérer, vider, formater et rebooster la bestiole.

J’ai besoin d’un été généreux et revigorant, riche et apaisant, oxymorique et complet, comme l’été dernier.

J’avais alors chaussé mes sandales pour crapahuter à l’Est, dans le Caucase où le lait coule en rivières et les grenades poussent vermeilles. Somptueuse Géorgie oui, dont je t’ai encore peu parlé, et la déroutante et complexe Arménie. J’avais gorgé mes yeux de fresques et de sculptures, mes lèvres de délices, j’avais usé encore un peu la corde de mes sandales sur les routes empoussiérées, grimpant à la volée dans les minibus et partageant des taxis pour traverser un pays entier.

J’avais ensuite lacé mes chaussures de marche pour rejoindre l’Ouest et l’étrange Islande. Inquiétante, stérile, au tourisme beaucoup trop corseté et millimétré à mon goût. Mais qui a l’infini pouvoir de te faire imaginer « Go West » orchestré par Sigur Rós… [« (Go Weeeeeest) Where the skies are blue, (Go Weeeeeeest), this is what we’re gonna do) » : ne me remercie pas…]

Du brûlant au froid, de la vadrouille au tourisme simplifié, un peu d’Est et un peu d’Ouest : l’été parfait pour dénouer, renouer, se libérer et se retrouver. Alors cet été, ce sera…

 [Le degré d’horreur d’une playlist de l’été est proportionnelle au degré d’intérêt des pays visités : cela a été prouvé par une étude ouzbèke faite par des hommes portant des blouses blanches… attachées dans le dos…]

Voyage Guides

Péninsule de Dingle, Comté de Clare, Irlande.

http://www.bonjour-roumanie.com/upload/sejour/15_barsana1-1200x900.jpg

Eglises en bois de Maramureș et de Bucovine, Roumanie.

La Chaussée des Géants, Comté d’Antrim, Ulster.

Monastère peint de Sucevita, Bucovine, Roumanie.

La côte de Inishmore sur les îles Aran, Comté de Galway, Irlande.

http://static.panoramio.com/photos/large/52319956.jpg

Le monastère fortifié de Prejmer, Transylvanie, Roumanie.

Je n’ai en effet jamais posé le bout de mes pieds vernis en Eire ou en Ulster, et comme selon ma soeur on y croise ma frimousse rousse constellée de tâches de rousseur à chaque coin de rue, j’ai décidé qu’il était temps d’aller en Irlande pour vérifier cela. Et en passant gonfler mes poumons d’air marin, emplir mon esprit de vert et de nuages, me ressourcer d’espace enfin. A moi les monastères des premiers siècles chrétiens (genre ICI), à moi la Guinness que j’apprécie tant, à moi les paysages revigorants, les falaises et…

… A MOI LES LACS DU CONNEMARA !!!

(Et puis les moutons et les poneys aussi.)

(Et moi aussi je peux plonger nue dans un lac, il n’y a pas que Maureen qui nage en eau froide !)

Et pour compenser l’air frais et la nature par la chaleur intense des étés mitteleuropéens, j’enchaîne avec une vadrouille d’églises en bois et de monastères peints, de vestiges antiques et de montagnes escarpées, de petites villes à des châteaux de contes. Je rallie en effet ensuite la Roumanie, en sillonner les campagnes, en grimper les montagnes, fuir Bucarest et atteindre le delta du Danube, et entonner enfin à plein poumons cette chanson dont (j’en rougis et je ne sais pas comment c’est possible) je connais les paroles par coeur : « Dragostea din tei« …

« Vrei sa pleci dar nu ma, nu ma iei,
Nu ma, nu ma iei, nu ma, nu ma, nu ma iei… »

Mais à l’inverse de ce que dit ce refrain, ne t’inquiète pas.

Je t’emmènerai avec moi…

* J’ai honte… A la fois de subvertir l’orthographe roumaine de « numa, numa iei », et de mon titre. Et aussi un peu d’imposer subtilement toutes ces syllabes collantes dans ton esprit… Comment me faire pardonner…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

5 commentaires

  1. Bonne chasse aux trésors (et aux vampires), Rackham La Rousse !

    PS : Sardou, c'était déjà intolérable (je sais, j'ai testé sur place, il te colle à la peau comme une sangsue qui chanterait la musique de Titanic) mais le noumanoumaiei, je... je...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : et il va y avoir la chasse à l'Irish stew aussi !!! Siiii, je suis sûre qu'on en trouve comme ça, tout prêt, en pleine nature !!!
      Ah je suis désolée mais il fallait bien que je sois à la hauteur de ma réputation en matière de n'importe quoi musical... 😉 #LaBarreEstHaute

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Haaa, le noumanoumayé! J'étais en vadrouille dans les carpates quand c'était un énAUURme tube. En faisant partager ma connaissance approfondie de leur culture, les gens tenaient à me corriger et me dire que les fameux noumanoumayé étaient moldaves....!
    Sinon, si tu peux va en Transylvanie, c'est superbe! Subiu et Cluj-Napoca valent le coup! J'ai encore un ami sur place qui pourrait te guider si tu veux.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : ah mais Madame, pour sûr !!! Tu es la seule dans mon entourage à être allée en Roumanie et je comptais bien de ce fait te demander quelques petites choses !!! (Je me souviens notamment de ta description de Budapest, ahem...).
      Oui, effectivement, O-zone est moldave !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *