Le « basundi », c’est trop miam !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas parlé de nourriture (je suis sûre que, de ce fait, tu as perdu du poids !). Mais me voilà de retour avec un dessert typiquement maharashtrien, le basundi. On en trouve dans le nord de l’Inde également, sous le nom de rabdi : et rabdi ou basundi, c’est trop bon…

Les desserts dans les restaurants indiens ne sont pas très variés (parfois des gulab jamun, des rosgullas, mais le plus souvent vous n’aurez que la sempiternelle crème caramel (caramal custard) souvent très bonne, je l’admets, la salade de fruits ou des glaces), d’autant que les mithai (les douceurs au lait concentré très sucré et très gras) n’y sont pas proposés.

Quelle n’est pas votre joie donc, quand vous lisez kheer ou basundi sur le menu ! Le kheer (riz au lait), j’en parlerai une autre fois. Concernant le basundi, il s’agit donc de lait et de lait concentré sucré cuits lentement jusqu’à former une crème onctueuse, parfumée à la cardamome et au safran. C’est tout simple, cela clôt parfaitement un repas épicé : c’est le bonheur culinaire sur terre. Voilà.

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *