Un écureuil sans-papiers…

Depuis quelque temps, tu as vu circuler ça (pour jouer, c’est LA ; pour Bombay, c’est ICI ou passagetomumbai@gmail.com) :

Squirrel 1

Tu as malheureusement aussi été habitué à ça :

http://media.paperblog.fr/i/88/883584/manifestations-parisiennes-sans-papiers-L-1.jpeg

Voici maintenant une nouvelle version :

Squirrel 2

Trêve de plaisanterie (sur un sujet pas plaisant du tout, surtout quand tu lis CECI). Mais une petite aventure a marqué ces derniers jours Tac, l’écureuil star de la blogosphère, l’écureuil aux célèbres caleçons british, l’écureuil dont j’ai contemplé hier les cravates en me disant qu’il fallait absolument que je vous en montre quelques-unes.

Tac, disais-je, s’est retrouvé sans papiers.

Pas n’importe où, non, du genre dans la ville la plus sécurisée, pointilleuse et légaliste du monde (nazillonne ?) : Singapour… Courant de rendez-vous professionnels en rendez-vous professionnels, il se présente dans la foulée à l’aéroport pour revenir à Bombay quand il s’aperçoit qu’il a… oublié sa mallette dans le taxi. Taxi déjà reparti vers de nouvelles aventures. Bilan : DEUX passeports dans les choux (oui, il a un passeport au nom de Tac et un passeport au nom de « L’Ecureuil masqué »…), sa carte d’identité indienne (ou ce qui en tient lieu : la PAN-Card), son livret de résident à Bombay et sa carte bancaire professionnelle.

Voilà donc Tac bloqué à Singapour car : 1) on ne peut pas voyager sans passeport ; 2) on ne peut pas entrer sur le territoire indien sans visa ; 3) on ne peut refaire un visa de travail que dans le pays dont on est ressortissant, donc la France ; 4) on ne peut pas sortir de Singapour sans prouver qu’on y est entrés… Heureusement, il lui restait sa carte bancaire personnelle, son téléphone et son chargeur. Et ses caleçons, cela va de soi. Sans doute aussi le chauffeur de taxi a-t-il eu peur d’avoir eu dans son véhicule un membre d’une mafia quelconque. Imagine, deux passeports certes au même nom, mais quand même… des papiers français ET des papiers indiens… bizarre. En tout cas, rien n’a été ramené.

La course a donc commencé pour Tac, le grattement de méninges aussi.

Le dilemme ? Nous venions en France quinze jours plus tard : ne valait-il mieux pas qu’il avance ses vacances, revienne directement à Paris pour refaire et son passeport et son visa ? Oui, certes, sauf que… résidant en Inde, il ne peut refaire son passeport qu’auprès du consulat de Bombay (il ne dépend plus d’une commune en France), mouahahahahah ! Alors revenir à Bombay avec un passeport d’urgence et un visa de tourisme ? Y demander le nouveau passeport puis revenir en France et y demander son visa de travail ? Non, car le passeport met un mois à être fait, mouahahahahah (ben oui, toutes les données sont collectées à Bombay, envoyées en France, le nouveau passeport est renvoyé ensuite en Inde : mais non, tu ne peux pas le faire en France directement…).

Prise de tête pour l’écureuil et la Moufette, je ne te le cache pas.

Las. Tac se lance dans la première étape : avec toutes les copies de ses papiers scannés, Tac s’en va demander un passeport d’urgence au consulat français. Une journée plus tard, c’est chose faite : son passeport d’urgence est tout pareil, il a juste un peu la couverture d’un passeport de république islamique, c’est tout… Et puis, qui ne tente rien n’a rien, essayons de voir ce qu’en dit le consulat d’Inde à Singapour : sachant que celui-ci, comme partout ailleurs, a délégué les visas à des agences et entreprises privées, et qu’il est précisé partout qu’il ne sert à rien de s’y présenter pour ces questions-là. Magnifique, n’est-ce pas ? Tac y va quand même. Et y retourne, muni d’une lettre de son entreprise expliquant la situation : travaillant à Bombay, ayant perdu ses papiers, il doit rentrer absolument…

Passeport d'urgence

Et cela s’est passé

comme d’habitude avec l’Inde :

les choses fonctionnent là où l’on ne s’y attend pas,

et ne fonctionnent pas là où l’on s’y attend.

Le visa de travail en bonne et due forme est arrivé en vingt minutes. L’écureuil en est resté bouche bée, moi aussi (j’en ai donc profité pour y enfourner un bout de gâteau).

La fin de l’histoire ? Tac, muni de ses nouveaux papiers, court donc à l’aéroport pour avoir son vol qu’il décalait de jour en jour… Evidemment, ce ne pouvait être qu’avec la compagnie qui, la veille, s’était mise en grève indéfiniment. Il a pu heureusement acheter en dernière minute un billet sur une autre compagnie et rentrer à Bombay. Un peu décalé quand même, je vous le dis…


La conclusion du jour ?

Incredible India


Et le conseil du jour ? Quand tu voyages, en plus de disséminer des photocopies dans tes bagages, scanne tes papiers d’identité et envoie-les sur ta boîte email. Cela aide en pas mal de choses…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

14 commentaires

  1. très bon conseil !

    Une info technique. Je suis abonnée à ton blog avec Google Reader. Quand tu publies un article, ce n'est pas le nom de ton blog qui apparaît mais simplement la mention "titre inconnu". Ce n'est pas très grave mais si tu trouves la petite manip à faire...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : oui, il y a un problème avec WordPress, si je mets un titre ma bannière devient toute laide ! Comme le dit Angélita, il suffit d'aller dans "Editer" ou "Paramètre des flux" et d'y mettre le nom du blog : cela devrait marcher !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ La Blonde : on n'y pense pas, à scanner et à s'envoyer ses papiers, mais c'est tout de même le plus facile ! Il faut juste avoir un peu d'argent sur soi ensuite pour aller dans un café Internet et les faire imprimer... C'est pareil avec les billets d'avion : les billets électroniques ont cet avantage, au cas où on les perd ils sont toujours sur la boîte email ! Bon, après, si tu es au fin fond de la JungleVilaine, c'est une autre histoire...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. @ Mme Kévin, tu peux donner le nom du blog si tu veux, il suffit que tu ailles dans Paramètres de flus et renommer l'abonnement.

    donc, il n'est rentré qu'avec ses caleçons, de nouveaux papiers dont un passeport qui fait islamiste. Faites attention quand tu vas revenir en France.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angélita : hihihi, c'est ce que je lui ai dit ! Et déjà pour rentrer en Inde, je me suis demandée si son passeport ne ressemblait pas à celui du Pakistan, ahem...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ La Blonde : oui, cela doit pouvoir se faire effectivement. Sauf si c'est VRAIMENT la Jungle Vilaine (et là, pas de réception je pense...) !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. tu ne dis pas combien le taxi singapourien a revendu les papiers de tac à un terroriste cherchant à entrer en europe par n'importe quel moyen. Résultat lorsque se dit terroriste aura raté (espérons le) son attaque et qu'il sera recherché, on dira que son nom est........ tac!
    Moi je dis, mettez-vous au vert pendant quelques années.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Pimousse : tu sais, je me suis dit que si le chaffeur de taxi n'avait pas rapporté les papiers à la police, c'est peut-être qu'il a eu peur. Il a peut-être cru que Tac faisait partie d'une mafia ou d'un truc comme ça, vu qu'il avait perdu deux passeports (bizarre déjà) français et des papiers indiens : ce qui peut paraître un peu étrange...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *