Un peu de bling dans ce monde de truffes (Part One) : Takada chez Lenôtre

Me voilà rentrée ! J’ai laissé le froid et la neige derrière moi, et j’ai ramené une belle bronchite en cadeau… Mais laissons-là les petits tracas du quotidien (les lessives, la poussière, les courses, la cuisine, les réponses et les articles en retard !) car aujourd’hui, je t’entretiens des moments ultra-bling de mon séjour. Pas bling-bling, attention, juste ultra-bling.

Ladurée n’était qu’une mise en bouche. Et si j’ai entendu, en cette période de crise, tinter la honte, je me suis vite rassurée en pensant à cette réplique chocolatée « Hmmmm, c’est bon la honte… ».

J’ai donc eu l’occasion de déguster ceci :

Bûche

Une bûche. De collection. En série limitée. Assieds-toi. 98€. AAAARGH ! Oui, ça m’a fait tout pareil que toi.

Et ce que j’en ai retenu, c’est avant tout… le catalogue des gâteries Lenôtre. Les présentoirs de leur boutique m’ont alléchée, réellement, et surtout le salé il faut bien le dire. Et j’ai donc nonchalamment glissé le catalogue dans mon sac : c’est désormais mon livre de chevet…

Quant à ce « Rêve de bûche » créé par le chef japonais Kenzo Takada (oserais-je un « tsoin tsoin » ?), trois choses :

elle coûte un bras, et a été conçue pour un repas important, Noël, symbolique pour beaucoup. Et bien, quand tu viens la commander et soulager ton portefeuille d’un même mouvement, non, on ne te propose pas de goûter. Alors même que certaines saveurs peuvent ne pas plaire (la pâte d’azuki, par exemple : confiserie japonaise par excellence, c’est de la pâte de haricot rouge et tout le monde n’en connaît pas la saveur). Vu le prix de la bête, n’y a-t-il pas moyen de proposer de minuscules bouchées (présentées autrement si ça leur chante) aux futurs acheteurs ? Quand tu achètes un sac Pr*d* ou une montre R*ll*x, j’imagine que tu peux l’essayer avant, non ? Non ???

cette bûche est esthétiquement sublime, même en vrai. Trois bambous d’un vert doux rehaussé de stries dorées, l’une ornée d’un sceau japonais (les kamon, blasons qui représentent les clans et les villes) de campanule (kikyo) porté par les hommes sous les Tokugawa. C’était la minute hautement culturelle. L’intérieur marie des nuances allant du blanc cassé au marron clair rougi en passant par le vert pâle et le beige, un festival de couleurs chaleureuses et douces.

– pour finir, cette bûche est très bonne MAIS… beaucoup trop sucrée et mariant des textures trop similaires. Ce qui plaît je crois dans une bûche, c’est la rencontre surprenante des textures, génoise et glace, biscuit et crème. Dans « Rêve de bûche » de Takada (tsoin tsoin, je ne m’en lasse pas), les trois bambous sont enrobés de pâte d’amande, ingrédient très sucré et malgré la finesse de la préparation grumeleux, et l’on retrouve cette même texture dans la couche de pâte de haricot rouge utilisée dans le bambou du haut, ou dans la dacquoise à la châtaigne et la mousse marron des deux autres. Dommage. Pourtant, cette texture aurait du être compensée dans chaque bambou par un ingrédient qui l’allège : l’excellente bavaroise à la vanille Bourbon dans celui du haut, l’acidité des oranges confites dans un des bambous du bas.  Deux mariages impressionnants. Toutefois, le coeur de meringue du troisième bambou est totalement inexistant.

« Rêve de bûche » doit être recouverte de crème anglaise, étonnamment verte car composée de thé macha (du thé vert japonais en poudre, très amer) qui lui confère un goût rafraîchissant et particulier, dont l’amertume je suppose devait compenser aussi la trop grande douceur de la pâte d’amande. Mais c’est encore ajouter une texture un peu grumeleuse…

Trop de similitudes dans les textures donc, pour une bûche très bonne mais qui Bûchese révèle décevante au regard du prix. Beaucoup moins bling, mais aussi beaucoup plus raisonnable et délicieuse, la bûche au chocolat de Picard. Ben oui. Meringue cacao puis deux strates de crème au chocolat coupée d’une sauce fondante au chocolat noir, elle était excellent !

Mais j’avoue :

ce n’était même pas le plus bling de ce séjour en France…

La suite bientôt…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

34 commentaires

  1. J'avoue que tu m'as qaund même donné envie d'y gouter, peut-etre les termes dacquoise aux marrons, c'est magique comme mots 🙂

    Vivement la suite 😉

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Oh ben tu m'en bûches un coin!
    ...
    (Ok, je sors!)

    Naaaan mais OOOOH! 98 euros la bûche! J'avoue, j'ai laissé échappé un rire nerveux en voyant le prix...
    98 euros... 6588 roupies... 6588 roupies... Pinaise! T'imagine le nombre de sorties weekends que ça représente tout ça!?! (oui, j'ai de drôle de repères...)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : mouahahahahah, humour quand tu nous tiens 😉 !
      Attends, imagine, même si on fait à Bombay un truc huppé, cela revient quand même à trois brunches !!! Ou trois week-ends à Aurangabad, ou...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Mouhahahahaha moi j'ai raté la buche glacée de Picard Violette - Framboise! Je suis dégoutée! Mais celle noix de coco - mangue - citron vert était délicieuse!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Shaya : ma mère l'a achetée !!! Elle m'a dit que c'était bon, mais que l'alliance d'un sorbet avec une crème glacée était bizarre. Mais une bûche avec du citron vert, cela devait être bon et rafraîchissant !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. c'est vrai que le prix c'est un peu dingue...j'ai lu un article sur Michalak (le pâtissier pas le sportif) et il a créé un truc de fou pour les fêtes mais je n'arrive pas à le trouver sur le net...même si je n'aime pas trop le personnage qui a la grosse tête et qui aime Sarkozy, j'avoue que son site et son blog me donnent l'eau à la bouche...

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Chocoladdict : j'adore ta précision, pas le sportif, hihihi ! Je ne connais pas du tout son blog, je vais aller voir et me lécher les babines...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Oum : la description m'avait aussi affriolée, je l'avoue. C'est pour cela que je regrette vraiment que l'on ne nous ait pas proposé de goûter : tout peut paraître délicieux quand on le décrit comme ça, mais après dans la bouche, les textures et les saveurs peuvent être trop ou pas assez, trop en l'occurrence ici !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Eddie : hello ! Moi aussi, si cela avait été mon portefeuille, je n'aurais jamais eu l'occasion de la déguster. Tiens, j'aimerais bien savoir combien ils en ont vendu réellement...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Angélita : même un vêtement ou des chaussures, il est extrêmement rare que j'y mette ce prix. Un livre ou un voyage, à la rigueur !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Ca ne me dit rien (le coup des haricots je suppose) mais elle est très belle!
    J'ai mangé au boulot une bûche lavande/vanille : pas mal (dit-elle la bouche pleine de macaron)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Pivoine : c'était une crème glacée à la lavande ou bien un sorbet ? Hmmm, j'aimerais bien goûter moi aussi... Tiens, passe-moi un macaron pendant que tu y es... 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. je hais la bûche, glacée ou pas. En fait je suis pas très gâteaux et encore moins quand c'est crémeux.

    98 euros c'est cher, mais il y a du boulot. Et c'est bien aussi que se maintienne une certaine recherche culinaire...loin de la bouffe industrielle aseptisée.

    Si tu veux manger des pâtisseries japonaises très bonnes (enfin comme tu dis il faut aimer) il y a un TB salon de thé japonais place de la madeleine, presque en face de Ladurée 🙂

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Miss400 : tu as raison, le prix est aussi fonction de l'innovation et du savoir-faire en cuisine ! Là, on sent qu'il y a une maîtrise qui justifie aussi le coût, en plus du nom. Mais c'est aussi ce qui m'a déçu, le côté trop sucré : je me serais attendue à ce que ça, ce soit vraiment maîtrisé (ou alors, c'est parce que j'avais trop mangé les jours précédents... moâ ???).
      Oui, je connais ce salon de thé, il est très célèbre, même parmi les Japonais qui viennent en vacances ! J'avais déjà goûté leurs pâtisseries, c'était plutôt pas mal (mais même au Japon je n'ai pas été emballée par les desserts japonais, je l'avoue, texture et goût un peu toujours similaires).

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame : on doit pouvoir s'arranger, hihihi ! C'est vrai qu'elle fait très oeuvre d'art, l'aspect esthétique est réellement réussi !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Faustine : elle n'y était que jusqu'au 25 décembre. En revanche, ils ont peut-être de nouveaux gâteaux pour le jour de l'An ? Et que vas-tu donc faire chez Lenôtre (la fille pas curieuse...) ?

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Esthétiquement, Lenôtre fait des choses magnifiques, mais il y a toujours ce un chouia trop de sucré qui fait que ça brise toute la chaine du goût !
    Et la bûche, je trouve que c'est plus rigolo de la faire et de la décorer sois-même !
    Et pour le 10eme du prix, t'aurais pu avoir une méga bûche avec des boyaux de singe caramélisés et fourrés à la larve de salamadre : ) miam miam : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : ce ne serait donc pas spécifique à cette bûche, le côté trop sucré... Zut alors. Pour le Réveillon, c'est ce que ma famille a fait (sans moi !!!), et ma mère a trouvé ça très bien.
      Ah, ça c'est de la recette originale au moins : je suis sûre que je parviendrais à en faire un descriptif alléchant, hihihi ! Il suffit de dire "dacquoise", "biscuit", "génoise" au bon moment, "coulis" et "recouvert d'une fine couche de nougatine", et le tour est joué !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. Ah oui, ça fait cher la bûche !
    A Noël, c'est mon père qui l'a faite, ça a été plus simple !
    (moi non plus, j'aime pas les chocolatiers et consorts qui ne font pas gouter, alors que tu vas repartir de leur magasin alléger d'un sacré paquet d'argent...)
    Bon réveillon à toi !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Kahlan : et elle était très bonne j'imagine ? La bûche maison, cela permet au moins de satisfaire les goûts de tout le monde et le portefeuille (il faut juste qu'elle se tienne, parfois j'en ai vu s'écrouler, hihihi !).
      On devrait monter un goupe de pression : pour que les clients puissent goûter ce qu'ils vont acheter !!!

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  9. Elle est belle, mais finalement au goût, je crois que je me contenterai de la bûche de chez Picard, (au prix aussi d'ailleurs !!!)

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Ysa : oui, elle était vraiment excellente ! Et il paraît que celle à la violette et à la framboise était pas mal du tout non plus !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Manu : c'est le genre de chose qui dans une vitrine te fait réellement de l'oeil. Le côté esthétique était parfait !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *