Et pourquoi pas Deauville ?

Voilà qui me tenterait bien : le Festival du Film Américain de Deauville…

Où aller… Voici une question qui nous taraude quand nous venons en France. Nous voyons la famille, les amis, les blogueurs, nous parcourons Paris mais nous avons aussi absolument (désespérément ?) besoin de sortir des grandes villes, des métropoles, pour nous reposer vraiment dans un lieu agréable, facile d’accès, où l’on a tout à portée de main et qui soit intéressant culturellement. Et, certes on ne manque pas de destinations de ce genre en France mais, à chaque fois, une question : quel lieu choisir ?

Et bien peut-être que cette année, la réponse est toute trouvée : Deauville ! La ville fête en effet ses 150 ans, belle occasion de lui rendre visite d’autant que je n’y ai fait qu’un court séjour. Tu me diras, d’autres villes fêtent leur anniversaire, pourquoi Deauville en particulier ?

Tout simplement parce que chaque jour de cette année sera marqué par un événement, une festivité, une occasion de découvrir mieux et plus profondément cette ville : 365 jours et 365 événements, tu imagines ? Cela va des expositions aux visites patrimoniales, des festivals de cinéma aux rendez-vous littéraires : il y en a donc pour tous les goûts. Je dis ça comme ça, mais tu aurais pu avoir la même idée pour moi vu que j’ai eu 30 ans cette année. Hum…

Revenons à nos moutons. Enfin, non, aux Puces. Parce que du 13 au 15 mai 2010 se déroulent à l’Hippodrome de la Touques un grand marché aux antiquités, les Puces de Deauville, où il fera bon flâner j’en suis sûre… Chiner, fouiller, regarder. Et pas seulement, je te connais bien, je suis sûre qu’à force de farfouille, de tâter, d’ouvrir et de sentir le bois ou le métal sous tes doigts, tu finiras par y remplir plus d’un cabas. Mais comme tu as le long week-end de l’Ascension devant toi pour profiter de ces Puces, prends le temps et apprécie !

Si, comme moi, tu ne peux y aller ce week-end ou que tu as d’autres projets, il te reste chaque jour de l’année pour aller faire un tour à Deauville et explorer en même temps la Normandie, en te tenant au courant des événements sur le site http://www.deauville-2010.fr ou bien grâce à la page Facebook Deauville.

Tu vois, visiter la Villa Strassburger, typique de la Belle Epoque, serait une excellente raison d’aller à Deauville !

Article sponsorisé

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

12 commentaires

    • @ Le Journal de Chrys : oui, selon où l'on habite, ce n'est pas si facile d'aller y passer un week-end !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Madame Kévin : un jour, nous y ferons vraiment un vrai séjour car je crois que c'est effectivement une très belle région, en termes de patrimoine et de paysage.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : la maison m'a beaucoup plu, et j'avoue que moi aussi maintenant, j'ai envie d'aller y faire un tour !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Br'1 : c'est vrai que cela peut gêner un peu, selon s'il pleut déjà pas mal dans la région où l'on vit ou bien si l'on a des enfants et que l'on n'a pas de jardin du tout, juste une chambre d'hôtel : là, j'imagine que les vacances deviennent tendues... Pour ma part, cela ne me dérange vraiment pas en fait (sauf la mousson quand c'est vraiment une pluie très forte, mais c'est autre chose !).

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Fr@mboize : ah ben zut alors, moi qui pensais faire une excursion "courrons après les agneaux" ! Non, sérieusement, pourquoi pas d'agneau ? Tu n'aimes pas la bestiole, tu n'aimes pas sa viande ou tu n'aimes pas les animaux tout court 😉 ?

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *