Work in India – Napoleon ? He was a British !

Napoléon silhouette

Tu le sais, c’est plus l’apprentissage qui m’intéresse que les connaissances, Erkenntnis plutôt que Kenntnis.* Et avec Priya, j’apprends tous les jours. A garder mon calme surtout…

Priya est diplômée, travaille depuis des années en lien avec la culture française sans toutefois parler la langue et remet tout à lundi prochain. Vérifier la pertinence du classement, s’informer sur les publications francophones ou tâcher de creuser un peu ses connaissances culturelles sont autant de risques qu’elle n’ose prendre selon la règle bien comprise du moins-je-suis-curieuse-plus-les-choses-sont-stables…

Tu te souviens que je fais de la bibliospéléologie, vérifiant le fonds et le réorganisant. Et, d’étonnement en étonnement, il m’arrive parfois de poser des questions…

[La conversation suivante est le résultat d’une thérapie mémorielle entreprise à la suite d’un choc trop important. En rouge, le thérapeute a souligné le lieu du choc.]

*** Le rideau se lève ***

BD Napoléon

Moufette : Priya, je viens de trouver dans un coin bien sombre caché sous une étagère cette bande dessinée sur Napoléon, pourquoi l’as-tu mise de côté ?

Priya : Parce que l’on n’a pas le droit de mettre des livres d’auteurs britanniques ou parlant de sujets britanniques.

Moufette : … Euhhhh, ahhh, euhhhh… Mais Napoléon est français !

Priya : Non, non, il est britannique !!!

Moufette : Ah non, je t’assure qu’il est français, c’est le premier Empereur qu’ont eu les Français, il a joué un grand rôle pendant et après la Révolution. Et les Anglais le détestaient. A la rigueur, on peut dire qu’il était corse, mais il est français.

Priya : Non, non ! Napoléon est britannique !

Moufette : Euh non, je t’assure, il est français. On peut vérifier si tu veux.

Priya (du ton le plus dubitatif que tu puisses imaginer, ralenti encore par l’accent indien) : Aaaare you suuuuuuure ???

Moufette : … BIP BIP BIP BIP BIP BIP BIP… Noir… Froid, chaud, vapeur… Doug Ross ( « laissez-moi passer, je suis médecin ! »), elle tachycardise, une mesure d’adré, faites NFS-chimi-iono… Mais où est Carter ?…

Le mot du thérapeute.

Ce qui provoque ce collapsus et remet en cause pour la Moufette sa foi en la bibliothéconomie, Priya et la potentielle existence d’un paradis en Nutella, ne tient pas au fait que Priya ne sache pas qui est Napoléon. Mais que Priya ait écarté une oeuvre sans vérifier au préalable quel était ce personnage (qu’elle ne connaît pas en réalité) prouve qu’elle manque de professionnalisme (50% de chances) ou qu’elle est persuadée de ne rien avoir à apprendre (50% de chances). Rappelons ici que sa référence pour constituer un fonds de bibliothèque est de vérifier la « célébrité » (???) d’un auteur sur Google. Marc Lévy, dans mes bras !

Le mot de la Moufette, revenue à elle.

Que Priya mette en doute ma parole (celle d’une professeur d’histoire un peu au fait de la culture française) n’est pas très important ; cela fait un peu bizarre, je l’admets, mais remettre en cause est une bonne chose et tellement rare en Inde que l’on finit par s’en réjouir. Mais ne te méprends surtout pas : ce n’est pas ma parole qu’elle remet en cause mais le fait que je puisse lui apprendre quelque chose, en savoir plus qu’elle sur un sujet qu’elle est censée maîtriser. C’est un constat malheureusement trop fréquent ici, dans les conversations à bâtons rompus ou professionnelles : si tu évoques des choses que ton interlocuteur ne connaît pas, tu peux être certain que la plupart du temps (surtout si tu es une femme et jeune en plus) la conversation s’arrêtera, la personne t’interrompra pour parler d’autre chose et fera comme si elle ne t’avait pas entendue. Quand tu maîtrises mieux le trajet que le chauffeur de taxi, quand, quoique non-hindoue, tu connais aussi les épisodes du Mahâbhârata ou que tu connais mieux les auteurs marathi que Priya (d’une famille du Maharashtra, y vivant, y ayant étudié, y travaillant depuis des années comme bibliothécaire…) : mais ça, c’est un autre épisode des aventures de Priya…


* Et si je me mets à conceptualiser en allemand, c’est que je suis vraiment fatiguée…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

22 commentaires

  1. Hallucinant ! J'espère que ce n'est pas dans les manuels scolaires indiens qu'on apprend que Napoléon est anglais !
    T'aurais du lui dire que oui, Napoléon est anglais, mais comme l'angleterre se trouve dans les eaux territoriales françaises, Napoléon est donc.. un peu français ! : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : mouahahahahahahah, génial, tu as raison ! La prochaine fois, je m'amuse : plutôt que de m'énerver ou de me demander comment elle peut en arriver là, autant que je joue un peu, héhéhé...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. bah, moi je croyais que notre premier empereur c'était le Grand Charles... 😉

    c'est marrant, parce-que la réaction de Priya face à tes connaissances potentielles me rappelle celle de mes collègues de boulot... Il m'a fallu des mois pour leur faire admettre que la République du Congo et la République Démocratique du Congo n'étaient pas le même pays... et pratiquement insulter le service informatique parce-qu'ils nous disaient que "pas grave, y'a qu'à utiliser le même code pays"...

    à la limite, je crois que j'aurais préféré qu'on ne parle pas la même langue... 😉

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Daydreamer : le Grand Charles (de Gaulle, tu veux dire ??? Hihihi !) était roi des Francs et empereur d'Occident, pas des Français (le concept n'existant pas encore à cette époque).
      Ouhlala, oui, je vois... C'est exactement ça : cela revient presque à se battre contre des moulins à vent que d'expliquer que non, ça n'a rien à voir ! Boaf, ils doivent se dire que République populaire de Chine et République de Chine, c'est pareil, et puis c'est loin, alors on s'en fiche... C'est hallucinant, et effectivement, tu ne peux même pas te dire que c'est parce qu'ils n'ont pas eu la même éducation, dans une autre langue, selon d'autres critères etc. !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Pour rebondir sur l'évocation de choses que son interlocuteur ne connait pas...
    Je confirme pour l'avoir vécu et pas qu'une fois, si tu te méprends à avancer une idée ou un concept auquel ton superieur hierarchique au boulot ne comprend rien, tu peux être certaine de rester dans les choux. Il ne sait faire que ce qu'il connait, et s'il ne connait pas, ce n'est pas trop, misérable vermisseau (et femelle de surcroit) qui lui apprendra. Ou pire, l'idée est écartée d'un revers de la main pour ensuite réapparaître miraculeusement plus tard, mais comme émanant du cerveau du chef... Bouille, bouille, rage!!!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Blogi : c'est marrant, on sent un vécu derrière tout ça... hihihi ! En tout cas, voilà, c'est exactement ça (espèce de vermisseau femelle, hihihi !) : je croyais que c'était plutôt les hommes qui étaient concernés, mais Priya me laisse penser que les femmes le font tout autant...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Mais peut-être est-elle conteuse de formation et non historienne...? Ben quoi, elle raconte des histoires ! le problème est tout de même qu'elle le fait en toute sureté et persuasion... une star plutôt qu'une artiste !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Leïla : si seulement elle avait l'imagination pour, elle serait conteuse et s'amuserait à me faire tourner en bourrique ! Mais là, ce n'est même pas le cas : je suis désolée de le dire, mais fantaisie et imagination ne font pas partie de son mode de pensée en tout cas dans le domaine professionnel. Non, elle veut faire comme si et essaie de me faire prendre des vessies pour des lanternes, en pensant que je ne m'en apercevrais pas (ou que je ne pointerai pas du doigt ses mensonges et ses incohérences, parce qu'il s'agit réellement de mensonge en fait : sauf que face à quelqu'un ne sachant pas dire tout simplement "je ne sais pas, je ne connais pas", je deviens intransigeante...).

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : mouahahahahahahah ! J'ai quand même eu un temps d'arrêt, hihihi... Bon, en même temps, la famille royale suédoise actuelle descend d'un officier napoléonien, alors !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  5. Ou alors elle a raison, Napoléon était bien anglais, après tout, on ne vivait pas à cette période, enfin, Mouffette ! 😀
    Trêve de plaisanteries, je crois que ça doit être sacrément épuisant de travailler avec Priya !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Kahlan : hihihi, effectivement ! En fait, tout dépend de ton humeur : si c'est un jour tranquille, tu rigoles, sinon cela te met encore plus de mauvaise humeur...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  6. Ah ouais quand même !!! elle me détesterais avec ma capacité à donner mon avis (éclairé) sur tout, je suis une vraie Madame je sais tout bien casse pied, envoie la en stage chez moi ^^ !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  7. Avec tout cela, moi j'sais plus!
    Finalement il est quoi Napoléon: anglais, français ou corse?
    Moi je croyais qu'il était mort? Je ne savais pas qu'il chantait encore avec Abba...
    Oulalà, va falloir que je m'abonne à "télé 7 jours" ou à "Point de vue du monde" si je ne veux pas paraitre trop nulle au bal des vieillissantes!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Jelaipa : c'est vrai, cela m'a troublé toutes ces histoires.. Pour un peu, je serai bien allée vérifier... 😉 ("Point de vue du monde" : c'est quoi, ça ?)

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  8. D'abord qui te dit qu'elle n'a pas raison. Si ça se trouve Queen Elizabeth est belge, Baudoin est espagnol, Juan Carlos est allemand, ANgela est suisse, et Sarko est suedois.

    Walla.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  9. Bon, à partir de maintenant je vais décider d'avoir les "connaissances" de bases sur tout ce que je ne sais pas et prendre exemple sur les gens comme Priya. Dans la même série j'avais rencontré une Américaine qui croyait dur comme fer que la tour Eiffel,c'était un don des Etats-Unis à la France. En mémoire de la Fayette, c'était même précis et tout et tout. Le pire, c'est qu'elle avait l'air contente de savoir un truc que j'ignorais ou que je voulais pas admettre (je crois que je suis devenue grise quand elle a dit ça...). Il doit y avoir un vieux fond de sentiment de supériorité dans ce genre d'attitude, les gens se sentent bien...ummm je vais fouiner là-dessus!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Pauline : je ne sais pas trop à quoi c'est du. Il y a peut-être des légendes bien ancrées dans l'imaginaire populaire, mais pas sur Napoléon en Inde (du moins, je ne crois pas). C'est vrai que l'histoire de la Tour Eiffel est assez complexe, mais bon !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *