Parce que l’anglo-indien le vaut bien !

[Annonce : Priya, la bibliothécaire, a une « jumelle » qui travaille pour une compagnie informatique avec laquelle je suis en lien pour d’autres responsabilités. Vidya, aussi grandiose que sa « soeur »…]

Bien, c’est décidé : on n’atteindra jamais la cheville du doigt de pied de l’anglo-indien en terme d’inventivité et de trouvailles. C’est ce qui fait le vrai piment de la vie quotidienne ici…


Il y a d’abord eu 36 15 Priya.

– Haaaaaan, haaaaaaan… haaaaan, haaaaan…

Je te vois venir, tu penses que c’est sorti de son contexte et qu’il n’a rien de sexuel là-dedans. Voici donc le contexte : ce son (sorti d’un des pornos les plus langoureux) était émis par notre délicieuse bibliothécaire se hissant pour désigner un livre sur un rayon, le corps plaqué contre les étagères, dans la chaleur et la moiteur ambiantes, le tout prenant encore plus son sens quand tu sais que han ou ha veut dire « oui » en hindi… Ouiiiiii, ouiiiiiii…

Mais au fond, tu avais raison : cela n’avait strictement rien à voir, il s’agissait juste d’indiquer un problème avec un livre (peu de pornos ont un scénario aussi élaboré, admets-le). Pour couper court aux fantasmes, un regard de Little-One, ma compagne de dé- (boires/lires), a assené un splendide « Use words to speak, Priya, please…« .

Il y a eu ensuite le Gangsta Rap Driver.

Le chauffeur d’une amie donc, qui devait finir son contrat le soir-même. Revenant d’une course, il se gare au parking du Breach Candy Club #soexpat’ et prévient mon amie qu’il l’attend. Voici le SMS tel qu’il est apparu sur l’écran du téléphone :

I vetign U Bich

Kendy Club

Eclat de rire, retour du refoulé diagnostiqué immédiatement par mon amie, psychiatre. Tu sais déjà que Breach Candy Club est un nom incompréhensible à Bombay (et même, que signifie-t-il réellement ? Le club casse-bonbons ? Mouahahahah !*), mais la manière de l’écrire dans ce SMS, dans une locution telle qu’elle peut être comprise comme  « Hey, j’attends, salope ! » ( « I’m waiting, YOU BITCH ! ») est absolument sublime.

Enfin, il y eut le Serveur le plus Zélé du Mois.

Un serveur, jeune et zélé comme jamais donc, prêt à tout pour satisfaire sa cliente. C’est-à-dire une autre amie, Gulab Jamun, qui commande une assiette de fruits :

– I’ll take a fresh fruit platter, please.

– OK… (Il écrit sur son carnet)… Fresh fruit platter. Non veg ?

– … Euhhhhh…

L’Inde : le seule pays où tu peux avoir une assiette de fruits non végétarienne…


Panneau Lucknow

Traduit de l’anglo-indien luknowi : « shoeware are not allowed in the Imambara ».

( « Les chaussures ne sont pas autorisées dans le sanctuaire chiite »,

et non : « Interdit aux chaussures qui furent dans le sanctuaire chiite »,

ce qui suppose de devoir changer de chaussures entre l’Imambara et

un lieu suivant par exemple).



* Non, sérieusement, c’est un lieu très agréable.

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

19 commentaires

    • @ Nekkonezumi : dans ces cas-là, je note immédiatement car je ne voudrais pas oublier ces moments d'incompréhension et de fous rires mêlés !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. Putain je viens de me payer une crise de fou rire avec le I vetign U Bich !! : ) C'est carrément du Snoop Dog : )
    Tu devrais encourager ton chauffeur à t'envoyer des "sms de service" juste pour avoir de quoi rigoler ici ! mais difficile de battre le chauffeur de ta "bich" de copine : )

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Melibu : c'est un des aspects les plus drôles, ce moment où on se dit que la communication n'a pas fonctionné, dans un sens ou dans l'autre, et qu'au final se crée quelque chose de magnifique, presque poétique parfois.

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Ah ouais...alors là du coup, ça me donne carrément envie d'aller en Inde, rien que pour assister à ce genre de trucs, ou voir ce genre de panneaux !:D Surréaliste !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Firemaman : au premier abord, on ne saisit pas, c'est vrai ! Mais plus tu t'habitues à l'anglo-indien, plus tu parviens à repérer ce qui tient de l'anglais, ce qui tient du hindi, et ce qui tient de l'adaptation de l'un à l'autre...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Leïla : en fait, les Indiens maîtrisent quand même plus l'anglais que les Chinois, de ce fait il y a plus d'occasions de s'emmêler les pinceaux je crois !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *