Le hindi (trop) facile

Hindi

L’angoisse : tu arrives en Inde, et tout le monde t’a dit avec raison que l’anglais n’y était pas pratiqué universellement. Tu vas t’en sortir à peu près, en butant sur des mots simples, en prononçant cinq ou dix fois pour parvenir à un semblant de communication. Mais si certains panneaux n’étaient qu’en hindi ? Parce que dès l’aéroport, chaque mot d’anglais est suivi de traits incompréhensibles, et tu sais qu’au Rajasthan ou dans l’Uttar Pradesh, où tu vas aller comme 95% des touristes qui viennent en Inde, l’anglais n’aura plus nécessairement court.

Juste la devenagari qui s’accroche à cette ligne continue…

Et puis tu regardes. Tu observes. Tu recoupes. Tu ouvres un livre aussi, juste un nombre réduit de lettres à reconnaître. Syllabiques en plus. Alors tu décodes. Comme un puzzle. Comme dans n’importe quelle langue, ni plus, ni moins.

Tu es toujours à l’aéroport. Tu attends au comptoirs des taxis prépayés et tu laisses ton regard errer, tu lis désormais sans même le vouloir. Et comparé au chinois, quand même, la devanagari te fait doucement rigoler…

Et là… nan, sérieux ?

Je te le transcris le panneau en phonétique, tu vas adorer.

[pripèd cool cab / téksi].

Voilà. Le hindi tu lis, tu prononces, tu comprends…

D’accord  je sais. La grammaire, c’est une autre paire de manches…

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

13 commentaires

    • @ Béalapoizon : oui, c'est bien vu. Mais venir en Inde sans parler hindi, tamoul, bengali, malayalam, telougou, kanada, konkani et encore une dizaine d'autres langues, c'est logique et le contraire est rare. Venir en Inde sans parler anglais, cela veut dire une galère absolue de chaque instant. Ou bien tout confier à une agence ? à un tour-opérator ? ne pas pouvoir à aucun moment essayer de comprendre les choses par soi-même ? Là, je dirais : il y a beaucoup de pays francophones magnifiques...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Nekkonezumi : mais exactement. Utrecht. Le néerlandais ? Difficilement prononçable (même s'il suffit d'apprendre l'équivalence mais bon, même à mes oreilles cela reste une langue étonnante...). Je pense qu'une petite ville de Hongrie doit être bien classée aussi pour ce genre de choses...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  1. Ce que j'adore avec l'anglais écrit en Devanagari, c'est que quand tu déchiffres, t'as immédiatement l'accent indien qui va avec !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Mouahahah ! mais d'abord ça consiste en quoi ces pripèd cool cab ?!! : ) Tu paies avant la courses? haha !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : absolument ! Tu paies la course pour une destination, et un taxi t'est attribué. Ensuite, tu tente de le trouver grâce au numéro de sa plaque, et il arrive que le taxi (que tu as donc payé) refuse, parce que tu ne vas pas où il voudrait aller. Et ensuite, il te demande plus d'argent arrivé à destination, donc coup de gueule devant ton immeuble quand tu es déjà bien fatigué, parce que cela ne lui convient pas...
      La morale de l'histoire c'est : mais qu'est-ce que donc ce "cool" ? Parce que c'est un taxi comme un autre, pas climatisé. Mais c'est parce que l'air frais rentre. Beaucoup. Par la fenêtre ouverte...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. et ben voilà tout s'explique!!!le terrible accent des indiens parlant anglais c'est a cause de la phonétique!remarque t'aies -tu aperçu comment est écrit l'anglais dans notre alphabet en Inde?de vrais dyslexiques!!!Et dire que mon anglais,je l'ai principalement appris en Inde...moi j'appelle ça de l'indglish.
    Au fait bonne année!!

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : oui, absolument ! Et justement, pouvoir lire en hindi permet de connaître la "vraie" prononciation locale de l'anglais !!! Oui, ici on appelle de l'hinglish aussi, hahahah !
      Bonne année à toi et à ta famille !!!

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *