Jeux de billes

Bombay Billes 3

Il n’y a pas besoin de franchir les frontières pour être confronté aux différences culturelles : la simple bise qui devient bise double, voire triple ou quadruple, marque autant l’étrangeté qu’un sari ou le recours aux clics en parlant. On devrait donc le savoir et pourtant, on emmène en voyage l’idée qu’il y a des universaux culturels, des acquis de notre enfance intégrés et digérés à tel point qu’on les confondrait avec des réflexes innés. Et ce n’est que face à un rire (lever son petit doigt pour dire d’une personne qu’elle est mince en Inde signifie en fait que l’on veut aller aux toilettes), une mimique d’incompréhension (quand on appelle en Chine un taxi la paume levée vers le ciel en ramenant plusieurs fois les doigts) ou de la colère (enjamber quelqu’un en Thaïlande) que l’on prend à nouveau la mesure du culturel dans un geste pourtant familier.

Bombay Billes 5

En me promenant dans les galli de Girgaum, un quartier au coeur de Bombay peu fréquenté des Occidentaux et pourtant passionnant, je suis passée devant ces garçons : accroupis, consciencieusement penchés vers le sol, le regard rivé sur les mains les uns des autres, voici des enfants indiens qui jouent… aux billes. J’ai vu du cricket (trop) souvent, du football parfois mais c’est bien la première fois que je vois des billes !

Des agates.

Et tout me revient tout à coup… le calot appelé parfois galot, l’enjeu de le bousculer en poussant ma bille, repousser les billes des autres, ne pas les confondre, ne pas les perdre, les collectionner. Admirer leurs reflets dans le soleil, araignées, oeil de Tigre et comètes mêlés…

Je souris et je passe tranquillement mon chemin quand soudain … je vois les doigts des enfants. Leurs deux mains sont rassemblées, les doigts se regroupent pour tirer, et je ne comprends pas. Mais, le jeu le plus enfantin du monde, le jeu le plus évident, le jeu le plus ancré dans ma mémoire avec ses réflexes et ses gestes… mais comment tirent-ils aux billes ces enfants-là ??? Alors, comme une novice, j’ai demandé à ces garçons de m’expliquer comment jouer aux billes…

J’avais pensé jusque là évident que « ma » méthode était universelle, l’index ou le majeur pressés contre le pouce et relâchés avec force, ou encore le pouce reculé dans la main, bloqué par l’index, pour percuter la bille d’un coup.

Non, en Inde, on joue aux billes… à l’indienne.

Evidemment.

Bombay Billes 4


HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

12 commentaires

  1. Non mais même aux billes il faut qu'ils se compliquent la vie! Comment tu joues comme ça, c'est impossible de viser, non? La bille doit partir en vrille.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Oui Mister India joue aux billes comme ça aussi!Pour tirer à pile ou face également!Les billes ont un succès fou en Inde et ce apparemment depuis très très longtemps.C'est d'ailleurs il me semble le seul jeu mixte que j'ai vu en Inde.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : comment il fait pour tirer à pile ou face ???
      Ce qui est fou, c'est que je n'avais jamais vu aucun enfant jouer aux billes en Inde avant. Ahhh, filles et garçons mélangés ? C'est fou ça !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ MaO : en Asie, de manière générale, mettre la paume de la main vers le haut et ramener plusieurs fois ses doigts est considéré comme malpoli, donc tu fais le même geste mais paume vers le bas !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Ravi_aa : c'est vrai ??? Il faut absolument que j'essaie, j'aurais vraiment l'impression que la bille va partir n'importe où !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Universelle mais démodable le jeu de bille. Les nouvelles générations française n'y jouent plus du tout et c'est bien dommage. Merci pour cet article et les superbes photos !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. Hello,
    J'arrive à Delhi samedi 11 mars 2017 pour un circuit de 15 jours. Je ne savais pas quoi emmener pour faire plaisir aux enfants. Grâce à ce site, j'ai trouvé : des billes pour satisfaire filles et garçons !

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *