Un thé au goût d’Iran

Thé iranien

Un moment exceptionnel. Dans mon Bombay…

Dans un quartier de Bombay, il y a une mosquée.

Une mosquée iranienne au coeur de ma ville indienne.

Elle est interdite d’accès si tu n’es pas musulman, interdite d’accès si tu n’es pas un homme. Donc, évidemment, j’y entre.

Sandales laissées au sol brûlant, un sourire, quelques mots, des têtes qui dodelinent, un sourire à nouveau et l’évidence. L’appareil photo et les yeux et les oreilles grand ouverts pour recueillir tous les détails, toutes les couleurs, tous les mots. Je te montrerai, extérieur, intérieur, mais ce jour-là la mosquée iranienne s’est découvert un goût, des arômes, un parfum d’ailleurs.

Y déguster un kati roll, offert avec le sourire et l’évidence, la chaleur et la simplicité. La finesse du roomali roti qui enrobe les morceaux de viande d’agneau grasse et salée, délicieux. Le repas partagé au-dessus du tapis, dans la pénombre d’une pièce et seulement la lumière éclatante qui filtre par une porte ouverte sur la cour intérieure baignée de soleil.

Y boire le thé en écoutant une histoire qui va de l’Iran à l’Inde par des méandres et des détours, et mon pied s’aventure dans les entrelacs fleuris du tapis et se perd entre les pétales, les feuilles, les branches.

Mon thé a le goût de l’Iran. Ni lait bouilli, ni sucre, ni épices. Une liqueur ambrée translucide, brûlante, que l’on savoure à petites lampées dans ce lieu caché. Pas un bruit, pas un klaxon, et juste la splendide lueur du soleil qui rayonne ce jour-là…

J’imagine mon thé venu du tchaï-kaneh tout proche, celui où je retourne chaque fois. Les feuilles de thé noir jetées en une poignée dans la théière de métal largement ouverte qui chauffe doucement sur le samovar. De l’eau bouillante, pour diluer le thé rouge sombre, le faire devenir ambre doux. Un reflet de mes cheveux comme il y a le reflet de mes yeux sur les mosaïques de cette mosquée.

Je n’ai pas le droit d’être ici alors je profite de chaque seconde que m’offre la Masjid-e-Irani de Bombay.

Tu vas me demander où c’est, et je ne te le dirai pas. Comment y entrer, comment s’y faire accepter, comme y boire le thé. Il faudra prendre ma main et me suivre…

Bombay Masjid-e-Irani

Pour voyager avec le thé, tu peux me suivre dans les rizières de Longsheng ou grimper dans un train indien

HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

23 commentaires

  1. elle est magnifique, en effet c'est rare de pouvoir entrer dans une mosquée, j'ai eu seulement cette chance, une fois...
    Je n'aime pas le thé mélangé à du lait, le tien devait être délicieux.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Initialscb : en fait, dans la plupart des pays on peut rentrer dans les mosquées cela ne pose aucun problème (à partir du moment où l'on enlève ses chaussures et où l'on met une étole sur la tête), partout en Europe, en Asie... pour les pays spécifiquement musulman, je n'ai jamais eu de problème (en Turquie, en Malaisie, à Oman, en Egypte je ne me souviens plus), je crois qu'au Maroc c'est en revanche interdit le plus souvent par exemple.
      En Inde, on peut rentrer dans toutes les mosquées... sauf à Bombay, du fait de la crainte des émeutes communautaires et des provocations. C'est donc extrêmement rare de pouvoir y rentrer, d'où le fait que personne ne sache qu'à l'intérieur elle sont parfois magnifiques 🙂
      Oui, c'est un thé qui fait du bien, qui change du thé indien, qui le complète bien en fait !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
      • hihihi! depuis hier je ne rêve que d'acheter un vernis de cette teinte je trouve ça féminin et raffiné au possible.
        (tu nous parles d'une chose culturelle de grande valeur et je parle vernis tsss ^^)

        HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
        • @ Pivoine : ma chère Fleur 2.0, je t'en ai trouvé, je te l'envoie !
          Hihihi... mais c'est ça que j'aime, tu le sais !!! 🙂

          HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
          • tu es une chouquette (je m'apprêtais à écumer toutes les parapharmacies et monoprix ;-))

            HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Shaya : HIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!
      Viens ma Shayette, je t'y emmène avec plaisir, tu aurais adoré l'endroit, l'ambiance, les gens...

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  2. Belle opération d'incruste ^^
    Je ne peux pas prendre ta main et te suivre, je risque de me désintégrer ^^ #Dracula

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ M1 : j'ai un don je crois pour être accueillie là où l'on s'y attend le moins, moi la première 🙂
      A moins que je n'ai un pouvoir protecteur ? 😉
      Sinon c'est bien dommage, tu manques le vrai Bombay, sans lien avec une religion quelconque mais avec son patrimoine, ses cultures et sa diversité. Mais ce n'est pas grave, j'irai te récupérer après là où sont les touristes... 😉

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  3. Magique...
    Moi aussi, moi aussi je veux m incruster. On va être nombreux!
    Chouyo, tu nous fais rêver et c est déjà un beau voyage.

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
  4. bon je prends le premier avion pour Bombay,fais chauffer l'eau!!!
    Ps,la couleur du vernis était elle prémonitoire?ou alors tu te déplaces avec ton vanity,et comme les caméléons tu t'adaptes a ton milieu?

    HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)
    • @ Zaneema : ouiiiiiiiiiiiiii, avec grand plaisir !!!
      Mouahahah ! La couleur n'avait pas été choisir volontairement mais effectivement ça allait parfaitement ! Je devrais essayer de me déplacer avec quelques vernis dans mon sac, hihihi !

      HIIIIIIIIIIIII !!!(0)Boah...(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *